Festival OpenMyMed : Christelle Kocher célèbre le Sud avec une collection croisière métissée

Par Corinne Jeammet (avec AFP) @Culturebox

Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Mis à jour le 27/06/2018 à 15H34, publié le 27/06/2018 à 14H43
Défilé Koché au Festival Open My Med à Marseille, juin 2018

Défilé Koché au Festival Open My Med à Marseille, juin 2018

© BORIS HORVAT / AFP

A l’instar des maisons de couture Chanel, Vuitton et Dior, qui ont récemment fait défiler leur collection croisière, le label Koché s’est essayé à l’exercice. La créatrice, également directrice artistique de la Maison Lemarié, était la carte blanche de la 3e édition du festival OpenMyMed 2018, révélateur de la nouvelle génération mode. Retour sur un défilé métissé et 2 expositions à Marseille.

Première femme à être l’invitée du Festival OpenMyMedla créatrice a exprimé son univers et sa vision de Marseille à travers un défilé et deux expositions. "Ce partenariat avec OpenMyMed est un honneur pour moi car la ville de Marseille est un mix de culture incroyable, une ville inspirante et solaire avec une énergie unique" a expliqué la créatrice. "Christelle Kocher est la première femme aux commandes du festival. Son approche hybride et multiculturelle de la mode correspond en tout point aux valeurs du festival" ont indiqué Matthieu Gamet, président de la Maison Mode Méditerranée et Aurélia Vigouroux, directrice de la stratégie.
Défilé Koché au Festival Open My Med à Marseille, juin 2018

Défilé Koché au Festival Open My Med à Marseille, juin 2018

© BORIS HORVAT / AFP

Un défilé croisière sur un ferry

"Le Sud bébé !" à Marseille, son premier défilé croisière qui s'est tenu le 19 juin, s’est déroulé sur le ferry "Danielle Casanova" (de la compagnie maritime Corsica Linea). Un lieu idéal pour cette collection croisière ! Les collections croisières étaient à l'origine destinées aux élégantes qui partaient en villégiature.

La créatrice a voulu un défilé à l'image de Marseille : "un mix de culture incroyable, une ville inspirante avec une énergie unique". La trentenaire avait opté pour des mannequins non-professionnels, pour la plupart recrutés sur place mais aussi des membres de l'équipage. Elle a tenu à organiser son show "dans un lieu populaire, où il n'y avait jamais eu de défilé" a-t-elle précisé : "C'était très symbolique pour moi ce bateau qui navigue entre Marseille et la Tunisie, car l'Afrique du Nord est très présente dans mes collections".
Défilé Koché au Festival Open My Med à Marseille, juin 2018

Défilé Koché au Festival Open My Med à Marseille, juin 2018

© BORIS HORVAT / AFP

Une collection solaire et sportive

La marque, habituée au métissage des cultures et des styles, a présenté une collection solaire et sportive. Une influence visible dans cette djellaba blanche et jaune sportswear portée sur un jogging ou encore dans les bijoux clinquants dont elle affuble surtout les hommes. Des hommes qui portent aussi bien un costume vert d'eau qu'un pull "loose" en crochet. 
Défilé Koché au Festival Open My Med à Marseille, juin 2018

Défilé Koché au Festival Open My Med à Marseille, juin 2018

© BORIS HORVAT / AFP
Koché alterne, mélange et superpose des jerseys aux imprimés très graphiques, d'inspiration sportswear, et des voilages transparents et fleuris. Les leggings noirs sont cloutés de strass et les pantalons cigarette retombent sur des claquettes de plage.

"J'ai voulu faire quelque chose de très poétique, avec des robes très féminines, volantées mais aux finitions très contrastées, fabriquées par des gens qui travaillent les vêtements de sport", a-t-elle confié. Cette fan du PSG, qui a collaboré avec le club, a pourtant fait la part belle dans cette collection croisière aux couleurs de l'OM : le bleu azur et le blanc. Un maillot de foot oversize est ainsi bordé de dentelle. 
Défilé Koché au Festival Open My Med à Marseille, juin 2018

Défilé Koché au Festival Open My Med à Marseille, juin 2018

© BORIS HORVAT / AFP

Deux expositions jusqu'au 29 juillet 2018

Ce show a également marqué le coup d’envoi de la première exposition proposée par la curatrice Anissa Touati en collaboration avec Christelle Kocher. Cette exposition, en partenariat avec MP 2018 "Quel Amour !", propose des installations d'œuvres de Tarik Kiswanson, Mehdi Medacci, Pia Camil, Jesper Just, Lili Reynaud Dewar, Yann Gerstberger, Douglas Gordon et Philippe Parenno.
Expo Koché dans le hangar à Marseille, juin 2018

Expo Koché dans le hangar à Marseille, juin 2018

© Baptiste Le Quiniou
Une deuxième exposition - installée dans 5 vitrines de l'artère historique de la République - met en scène des vêtements Koché présentés en collaboration avec le collectif The Community (Diego Bianchi, Lucille Uhlrich, Jeff Gibbons et Gregory Ruppe, Morgane Tschiember et Olivier Mosset). Dans ces cinq workshops, ils utilisent et associent des matériaux : textiles, vêtements, chaussures, tissus ou objets de récupération. Les artistes superposent en couches des objets usagés ou portés, donnant naissance à de nouveaux artefacts. Entre camouflage et maquillage, travestissement et enfouissement, "c'est une réflexion sur le corps, le rapport à son environnement, sur l’espace et la matière, sur la tradition, l’identité mais aussi l’hybridation".

Koché, label de la nouvelle génération mode

Koché est une marque de couture-à-porter française lancée en 2015. La créatrice a notamment travaillé pour Giorgio Armani, Chloé, Sonia Rykiel, Bottega Veneta, Dries Van Noten et Martine Sitbon. La griffe mixe l’héritage de la couture avec l’art contemporain et le style streetwear. Une attention particulière est portée à l’artisanat et aux ornements à travers le travail de broderies, d'imprimés, de plissés et de plumasseries. 
Défilé Koché au Festival Open My Med à Marseille, juin 2018 

Défilé Koché au Festival Open My Med à Marseille, juin 2018 

© Baptiste Le Quiniou
La marque mélange les codes de la féminité et de l’androgynie, avec un accent particulier sur les robes signature brodées. Les broderies sont conçues en collaboration avec les maisons d’arts Lemarié dont elle dirige la Direction Artistique, Lesage et Montex. Koché a été nominé en 2016 pour le LVMH Prize et à l’Andam Fashion Award.en 2017 
Défilé Koché au Festival Open My Med à Marseille, juin 2018 

Défilé Koché au Festival Open My Med à Marseille, juin 2018 

© Baptiste Le Quiniou

Open My Med aide les jeunes createurs

Le festival OpenMyMed a été lancé en 2016 par la Maison méditerranéenne des métiers de la mode, qui souhaite faire de Marseille une capitale de la mode en Méditerranée. La première édition a mis à l'honneur Yacine Aouadi, un enfant des quartiers nord de la ville devenu un talent de la haute couture, puis en 2017 ce fut le tour de Simon Porte Jacquemus, autre natif de la Cité.

KOCHÉ X OPEN MY MED - MARSEILLE

Ce festival permet aussi aux lauréats de 19 pays méditerranéens de bénéficier d'un accompagnement dans leur développement international.