Chanel débute l'édification de son site dédié aux métiers d'art à Aubervilliers

Mis à jour le 18/09/2018 à 10H46, publié le 18/09/2018 à 10H30
Chanel, projet de batiment dédié aux métiers d'art

Chanel, projet de batiment dédié aux métiers d'art

© Chanel

Chanel renforce son engagement envers ses métiers d'art avec l'implantation en 2020 d'un site dédié de 25.500 m2 sur cinq niveaux et deux sous-sols sur un terrain de 9.000 m2 à la Porte d'Aubervilliers. Acteurs essentiels du monde de la mode et du luxe, les métiers d'art magnifient les créations des collections de la maison grâce à leurs savoir-faire à la fois traditionnels et innovants.

Le 17 septembre, place de Skanderbeg dans le 19e arrondissement de Paris, la première pierre a été posée en présence de l'architecte du projet.

Rudy Ricciotti, l'architecte du béton

Grand Prix National d'Architecture, pionnier et ambassadeur du béton, Rudy Riccciotti sublime la minéralité du matériau. Il compte à son actif des réalisations telles que le MuCEM à Marseille, le Département des Arts de l’Islam au Musée du Louvre, le Stade Jean-Bouin à Paris ou le Musée Jean Cocteau à Menton.

Pour Rudy Ricciotti : "La philosophie de ce projet destiné aux métiers d'art de Chanel est fondée sur une narration, celle de la relation entre la complexité technique et savante des métiers de la main de la mode, leur remarquable virtuosité au service de la création et de la beauté, et le caractère technologique extrême de mes réalisations. C'est un éloge réciproque de la complexité - celle du bâtiment atteindra un niveau inégalé - et de la relation aux savoirs."
Chanel, le futur batiment dédié aux métiers d'art

Chanel, le futur batiment dédié aux métiers d'art

© Chanel

Une exo-structure à la trame élégante

Conçue pour des activités en lien avec la mode, l'organisation verticale du bâtiment permettra de regrouper sur un seul et même site différents métiers d'art de Chanel tout en préservant leur identité en tant qu'entités indépendantes et autonomes.

Le futur batiment Chanel dédié aux métiers d'art

Le futur batiment Chanel dédié aux métiers d'art

© Chanel

Réalisé en béton innovant, il s’érigera sur une exo-structure comme une trame textile. La conception échancrée du bâtiment permettra d'intégrer souplesse et précision d'aménagement des ateliers de création et de production. Les apports de lumière naturelle seront privilégiés ainsi que le confort hygrothermique via des techniques innovantes favorisant l'efficacité énergétique. Au centre, un espace vert sera accessible depuis les coursives intérieures entourant le bâtiment.

Gabrielle Chanel collaborait déjà avec les artisans de son époque

L'engagement historique de Chanel envers les métiers d'art remonte à sa créatrice, Gabrielle Chanel, qui collaborait déjà avec les plus grands artisans de son époque tels le bottier Massaro pour la production de ses souliers bicolores (1957), l'orfèvre joaillier Goossens pour ses bijoux fantaisie baroques (1954) et le spécialiste de la fleur en tissu, Lemarié, qui réalise les fameux camélias emblématiques de la maison depuis les années 60.
Atelier Lemarié en novembre 2014

Atelier Lemarié en novembre 2014

© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Commençant ses acquisitions dès 1985, la maison Chanel a apporté depuis plusieurs décennies, pérennité et développement à ces entités regroupées au sein de Paraffection et situées à Pantin, Aubervilliers et Paris. Acteurs essentiels du monde de la mode et du luxe, partenaires indispensables des ateliers de prêt-à-porter et de haute couture, les métiers d'art magnifient les créations de chacune des collections de la maison grâce à leurs savoir-faire à la fois traditionnels et innovants. Chaque année un défilé leur est consacré. Le dernier s'est tenu le 6 décembre 2017 à Hambourg.

https://videos.francetv.fr/video/NI_1139105@Culture