L'exposition "Christian Dior, couturier du rêve", ferme le 7 janvier au MAD

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/01/2018 à 15H40, publié le 19/12/2017 à 16H54

https://videos.francetv.fr/video/NI_1154897@Culture

L'exposition "Christian Dior, couturier du rêve" - qui a atteint des sommets de fréquentation depuis son ouverture le 5 juillet - ferme ses portes ce 7 janvier 2018. Pour faire face à l'affluence, le MAD (anciennement Arts décoratifs) est désormais ouvert jusqu'à 22 heures. Derniers jours, donc, pour découvrir ou revoir 300 robes de haute couture conçues de 1947 à nos jours.

"Christian Dior, couturier du rêve" : une rétrospective exceptionnelle, organisée avec le soutien de la maison Christian Dior à l'occasion des 70 ans de la griffe. Quelque 300 robes de haute couture, un millier de documents et une centaine d'oeuvres d'art dédiés à l'inventeur du "New Look" sont rassemblés sur 3.000 m2 aux Arts décoratifs à Paris.

Une exposition qui bat des records de fréquentation

Particulièrement riche et dense, l'exposition invite à découvrir l'univers d'un personnage-clé de la mode du XXe siècle depuis sa collection New Look du printemps-été 1947 : un couturier qui a non seulement bousculé la silhouette des femmes mais en a profondément modifié l’image, ses robes exprimant une féminité moderne. Et c'est sans doute l'une des raisons du succès de cette exposition.

Dès fin octobre 2017, avec près de 400.000 visiteurs accueillis en quatre mois, le musée des Arts décoratifs bat ses records de fréquentation pour une exposition. "Pour nous c'est un cas absolument exceptionnel", déclarait alors le directeur du musée Olivier Gabet, co-commissaire de l'exposition avec l'historienne Florence Müller. A titre de comparaison, parmi les expositions récentes les plus fréquentées du musée, celle sur Barbie en 2016 avait attiré 240.000 visiteurs en six mois, et en mode celle sur Dries Van Noten en 2014 avait séduit 160.000 visiteurs sur une durée de huit mois.

"C'est une exposition de mode populaire. On intéresse les gens de 7 à 77 ans, issus de tous les profils sociaux et horizons culturels", a poursuivi le directeur du musée, se réjouissant du "buzz incroyable" autour de cette manifestation, "en France et à l'international". Il estime à plus de la moitié des visiteurs la part des touristes étrangers. Le succès, le directeur l'attribue alors à "la convergence entre une maison mythique, un personnage fantastique qui est Christian Dior et un contenu historique extraordinaire".

Ouverture de l'exposition en nocturne depuis le 26 décembre 2017

Corollaire de cette affluence, les plusieurs heures d'attente - selon les moments de la journée - pour accéder à l'exposition. D'où la décision d'ouvrir le musée jusqu'à 22 heures tous les jours d'ouverture depuis le 26 décembre, alors que le nocturne n'était réservé jusqu'à présent qu'au jeudi. 

Alors que deux musées consacrés à Yves Saint Laurent viennent d'ouvrir à Paris et à Marrakech, les expositions de mode connaissent une popularité accrue depuis quelques années. Celle sur Jean Paul Gaultier en 2015 au Grand Palais avait attiré en quatre mois 418.721 visiteurs, avec une moyenne de 3.800 visiteurs par jour. L'exposition sur Alexander McQueen, "Savage Beauty", avait rassemblé 661.000 visiteurs en trois mois au Metropolitan Museum de New York en 2011, et 493.000 en cinq mois en 2015 au V&A à Londres.