La maison de couture Lanvin passe aux mains du chinois Fosun qui met un pied dans le luxe français

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 07/03/2018 à 17H02, publié le 22/02/2018 à 12H01

https://videos.francetv.fr/video/NI_1197507@Culture

Le conglomérat chinois Fosun International a pris le contrôle de la majorité de la maison Lanvin en difficulté. La plus ancienne maison de couture française encore en activité était détenue à 75% par une femme d'affaires basée à Taïwan, Shaw Lan Chu-Wang, et par un entrepreneur allemand, Ralph Batel. Ils vont garder une part minoritaire.

Le conglomérat chinois Fosun a annoncé qu'il allait prendre le contrôle de Lanvin. "Fosun devient l'actionnaire majoritaire, les actionnaires actuels conservant une participation minoritaire dans la société", souligne le groupe. De source proche du dossier, l'investissement de Fosun dans le groupe devrait être de l'ordre de 100 millions d'euros. 
  
Lanvin était jusqu'à présent détenu à 75% par la femme d'affaires chinoise Shaw-Lan-Wang et à 25% par l'homme d'affaires suisse Ralph Bartel.  

Une maison avec des difficultés financières 

La maison, qui avait été secouée par des remous internes après le départ en octobre 2015 du créateur israélien Alber Elbaz, qui était en poste depuis 14 ans, faisait face à des difficultés financières. La situation ne s'est pas redressée sous la direction artistique de Bouchra Jarrar, dont les collections à la sobre élégance, mariant masculin et féminin, avaient pourtant été saluées par la presse. Selon des chiffres cités dans les médias, la maison a accusé en 2016 une perte de 18,3 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 162 millions d'euros, en baisse de 23%. Le remplacement de celle-ci en juillet 2017 par Olivier Lapidus, connu pour avoir dessiné des meubles pour le soldeur Gifi ou des robes de mariée pour la marque Pronuptia, avait été perçu dans le secteur comme une menace pour le positionnement et l'image de luxe de la maison.

https://videos.francetv.fr/video/NI_1089721@Culture

Le magazine Challenges rapportait début juillet 2017 que les deux actionnaires de Lanvin devraient "recapitaliser la maison de couture à hauteur de plusieurs dizaines de millions d'euros, afin d'effacer le déficit du précédent exercice et de relancer la marque".

Lanvin, plus ancienne maison de couture française en activité

Lanvin est la plus ancienne maison de couture française encore en activité. Jeanne Lanvin (1867-1946) "a toujours été comprimée entre Madeleine Vionnet qui était très virtuose, Elsa Schiaparelli qui était l'artiste, Chanel qui était très médiatique", avait expliqué Olivier Saillard lors de l'exposition qui lui avait été consacrée en 2015. "On a rangé Lanvin du côté de la grande discrétion, voire même d'une couturière de clientes, un terme pas très flatteur. Or elle est bien plus que ça !" précisait alors le directeur du Palais Galliera, Musée de la mode de Paris.
Exposition Jeanne Lanvin à Galliera : ensemble de réception "Révirence", 1938

Exposition Jeanne Lanvin à Galliera : ensemble de réception "Révirence", 1938

© Corinne Jeammet
Elle débute comme modiste en 1885. Dès 1889, elle ouvre une boutique "Lanvin (Melle Jeanne) Modes" avant d’obtenir son pas de porte en 1893. En 1897 nait sa fille, Marguerite, qui devient sa première source d’inspiration, sa muse... Elle entrevoit un nouvel horizon en 1908 : le vêtement d’enfant. Elle crée, en 1909, un département jeune fille et femme. Elle adhère au Syndicat de la couture et entre dans le monde fermé des maisons de couture. Suivent les départements mariée, lingerie, fourrure et dès les années 1920, la décoration et le sport... En 1926, la femme d’affaires part à l’assaut de la mode masculine. Le bleu Quattrocento ravi à Fra Angelico devient sa couleur fétiche. Pour les trente ans de sa fille, elle compose le parfum Arpège en 1927.
La couturière Jeanne Lanvin en 1930

La couturière Jeanne Lanvin en 1930

© AFP
"Elle ne cousait pas, ne coupait pas, ne dessinait pas mais elle avait un goût très sûr. Elle a imposé un lifestyle", commentait Olivier Saillard. Jeanne Lanvin n’aura de cesse de cultiver sa curiosité pour créer ses tissus, motifs et couleurs exclusifs. Son ADN : l’art de la matière et de la transparence, des broderies, des surpiqûres entrecroisées, des spirales, des découpes. Un classicisme à la française avec des robes de style XVIIIe - buste affiné, taille basse, jupe gonflée dialoguant avec la ligne tube de l’Art Déco, ses géométries en noir et blanc, ses profusions de rubans, cristaux, perles et fils de soie...

Fosun, un conglomérat chinois pris de fièvre acheteuse à l'étranger

Fosun est connu pour ses acquisitions tous azimuts (il s'est déjà emparé d'un autre fleuron français, le Club Med). Le groupe a réalisé entre 2013 et 2017 pour au moins 11 milliards d'euros d'acquisitions à l'étranger, selon la firme financière Dealogic. Cette fièvre d'acquisitions, financées par l'endettement, a fini par inquiéter les régulateurs chinois, qui ont ordonné en 2017 des vérifications sur des prêts à risques contractés par les grands conglomérats privés du pays. Le président de Fosun, Guo Guangchang, est selon Forbes la 16e fortune chinoise.