La chaussure, objet du désir et du souvenir dans l'exposition Footprint

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/11/2015 à 17H32
"Footprint, la trace des chaussures dans la mode" au MoMu d'Anvers jusqu'au 14 février 2016

"Footprint, la trace des chaussures dans la mode" au MoMu d'Anvers jusqu'au 14 février 2016

© France 3 / Culturebox

La chaussure est dans tous ses états au MoMu d'Anvers. Jusqu'au 14 février 2016, l'exposition "Footprint" retrace l'histoire de la chaussure aux XXe et XXIe siècles. De la création d'un accessoire incontournable à l'effet de mode, des modèles historiques aux modèles totalement futuristes ayant appartenu à des personnalités, autant de trésors à découvrir au musée de la mode.

Dis-moi comment tu te chausses, je te dirai qui tu es... le MoMu d'Anvers en Belgique rend hommage à cet obscur objet de désir, objet de souvenir avec 400 pièces uniques.

Reportage : C. Massin / JM. Vasco / M. Graff

https://videos.francetv.fr/video/NI_539476@Culture

La chaussure vectrice d'émotions

Accessoire incontournable de toutes bonnes garde-robes, talons à n'en plus finir omniprésents sur les podiums, l'exposition Footprint du musée de la mode d'Anvers propose un aperçu des plus belles créations des XX et XXIe siècles.

Dans les allées de l'exposition on croise des passionnées, des fétichistes, des collectionneuses, des femmes, beaucoup de femmes et quelques hommes aussi. Geert Bruloot, le commissaire de l'exposition a voulu montrer une collection de créations. "On a décidé de partir de l'idée de l'émotion parce que je trouve que dans la mode contemporaine tout est devenu produit", explique-t-il. 
footprint5 © France 3 / Culturebox

Ferragamo le chouchou de Marylin

Le petit 38 de la célèbre actrice américaine ne souffrait aucune imperfection. La beauté blonde se chaussait exclusivement d'escarpins dessinés par le créateur italien Salvatore Ferragamo. "Il lui a créé un escarpin de 9 centimètres de hauteur, il lui plaisait tellement qu'elle l'a commandé en différentes versions pour le reste de sa vie", raconte Geert Bruloot.
Marylin Monroe ne portait que des escarpins Salavatore Ferragamo

Marylin Monroe ne portait que des escarpins Salavatore Ferragamo

© France 3 / Culturebox

Objet de création et de style

L'exposition Footprint dévoile les premières créations emblématiques de Prada, Martin Margiela, Dirk Bikkembergs, Dries Van Noten, Raf Simons,Vivienne Westwood, ou encore Jean Paul Gaultier. L’accent est mis sur les créateurs de mode et de chaussures qui, grâce à leur expertise professionnelle et leur vision artistique, ont laissé leur empreinte sur la mode de leur époque. 

Objet de délire artistique 

Dès les années 20, la chaussure inspire les artistes surréalistes. Magritte fait naître des chaussures à doigts de pieds (le modèle rouge) quand la plasticienne suisse Meret Oppenheim ficèle ses escarpins blancs sur un plat d'argent. Dans les années 80 des modèles extravagants voient le jour. Chaussures à moustache de Tokio Kumagaï en 1989, collage de chaussures Nicholas Kirkwood avec motifs de Keith Haring, ou encore la chaussure poisson. Ludique et détournée la chaussure sert l'imaginaire débridé des créateurs. 
footprint2 © France 3 / Culturebox

-> A consulter en images : le diaporama de Corinne Jeammet sur l'exposition

L'empreinte de la chaussure marque l'histoire et la société depuis plus de 4000 ans avant JC, le MoMu d'Anvers montre un panorama sur les deux derniers siècles de création. 

"Footprint-La trace des chaussures dans la mode" au MoMu d'Anvers
Jusqu'au 14 février 2016