Traditionnelle ou futuriste, la dentelle de Caudry plus vivante que jamais

Corinne Jeammet
Par @CocoJeammet
Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 23/04/2018 à 11H13, publié le 23/04/2018 à 10H12
Expo "#réinventer la dentelle" : Janaina Milheiro 

Expo "#réinventer la dentelle" : Janaina Milheiro 

© Philippe Charlot

Le Musée des Dentelles et Broderies de Caudry présente "#Réinventer La Dentelle", un focus sur cette dentelle Leavers qui se métamorphose portée par les visions audacieuses de couturiers, designers ou créateurs émergents. L'expo souligne l'identité, la singularité et le savoir-faire du pôle dentellier de Caudry via vêtements, échantillons, vidéos de défilés et interviews. A partir du 27 avril.

Dentelle de Calais-Caudry : un label, un territoire

La dentelle Leavers est une étoffe haut de gamme tissée sur un métier traditionnel Leavers selon un procédé et un savoir-faire uniques qui lui confèrent une finesse et une transparence exceptionnelles. Caudry produit 75% de la production de la filière Leavers française. Elle compte six entreprises en activité qui produisent à 80% pour la haute couture et le prêt-à-porter de luxe. Le label dentelle de Calais-Caudry matérialise ce périmètre géographique et valorise l'union entre les deux pôles mondiaux historiques pour la dentelle Leavers que sont Calais et Caudry. En 2018, leurs musées s'associent à travers deux expositions : "Haute Dentelle" à la cité Dentelle Mode de Calais (en juin) et "#Réinventer La Dentelle" au musée des Dentelles et Broderies de Caudry (en avril).
Le label dentelle de Calais-Caudry, prix LIliane Bettencourt pour l'intelligence de la main 2016

Caudry et la haute couture

Depuis la fin du XIXe siècle et la création de l’appellation haute couture, l’industrie dentellière caudrésienne collabore avec les maisons de mode : Worth (1860), Doucet (1875), Redfern (1886), Bianchini (1892), Jeanne Paquin (1893), les soeurs Callot (1895), Douillet (1899), Madame Chéruit (1901), Poiret (1903), Lanvin (1909), Patou (1910), Madeleine Vionnet (1912) et Coco Chanel (1915)... Traversant les époques et les tendances stylistiques, les dentelliers de Caudry se sont adaptés à l’air du temps.
La Dentelle de Calais-Caudry®, tissée en France sur métiers Leavers depuis 200 ans
En 1920, ils se spécialisent dans la dentelle Leavers produite en grande largeur pour la robe, leur permettant de proposer des créations aux grands noms de la couture nationale et internationale. Les maisons sont nombreuses à l’utiliser : Elie Saab et Georges Hobeika avec leurs collections Grand Soir en dentelles rebrodées, Franck Sorbier et Julien Fournié dont les styles se définissent plus par la transformation des dentelles, Valentino et Dolce & Gabbana inspirés par les motifs très visuels, sans oublier Lacroix, Chanel, Yves Saint Laurent, Rochas, Jean Paul Gaultier, Alexis Mabille...
Georges Hobeika haute couture printemps-été 2017

Entre rêve et réalité

Plus qu’une étoffe à porter, la dentelle fascine. Source d’inspiration pour les nouveaux designers, ils l’explorent en adaptant les dernières technologies. La dentelle Leavers se mue alors en un textile futuriste. Certains jouent avec les zones pleines et vides à l’instar de Tzuri Gueta qui les ennoblit d’aspérités de silicone, d’autres s’approprient ses aspects visuels comme le montrent les dentelles à partir de silicone coulé d’Iris Van Herpen ou les créations de Janaïna Milheiro qui organise des fragments de plume articulés à la manière d’une dentelle.
Iris Van Herpen haute couture printemps-été 2017
Les nouveaux outils permettent de restituer les motifs de dentelle, notamment par le biais de la 3D, comme l’a expérimenté la designer Anastasia Ruiz en imprimant des motifs assemblés entre eux afin d’obtenir un module de vêtement.
Expo "#réinventer la dentelle" : jupe signée Anastasia Ruiz

La dentelle médium de création

Déstructurée, incrustée, la dentelle se fait aussi medium de création, d'expression et d'expérimentation pour les créateurs Valentin Yudashkin, Clarisse Hiéraix et On Aura Tout Vu
Making of On Aura Tout Vu Perpetual Motion automne-hiver 2016-17
Depuis les années 2000, la mode est marquée par une recherche de personnalisation, incitant les créateurs à utiliser les étoffes de manière décomplexée pour les réinventer et se les approprier. La dentelle devient alors un médium de création et d’expression. Travaillée, déstructurée, elle est intégrée à d’autres étoffes par application ou incrustation. Elle peut-être ennoblie à la main telle que la broderie perlée ou pailletée, de même qu’avec les dernières technologies comme l’induction de silicone ou l’impression de transfert. La dentelle offre aux créateurs du XXIe siècle la possibilité de façonner l’identité d’une collection ou d’un style. De même, il n’est pas rare qu’au cinéma une dentelle porte le caractère d’un personnage au travers d’un costume. Elle peut à la fois définir une allure romantique, sexy, ensorceleuse ou guerrière. Les dentelliers répondent régulièrement aux attentes des costumiers en rééditant une dentelle ou en l’adaptant. En 2017, le costumier Olivier Bériot sélectionne des dentelles et broderies pour un des costumes du film "Valérian et la cité des mille planètes" de Luc Besson. La dentelle est alors projetée dans le futur à travers cet univers fantastique où l’héroïne évolue au XXVIIIe s.

Laboratoire créatif pour signatures de demain

Créateur français remarqué sur la scène de la mode depuis sa première collection en 2015, Ludovic Winterstan présente en exclusivité à Caudry sa collection Sanctuaire (automne-hiver 2016-2017) réalisée en partenariat avec le musée. Inspiré par l’art et le cinéma, influencé par Pierre Soulages, Marcel Duchamp, Christian Lacroix ou John Galliano, le créateur imagine des femmes combattantes et impose un style féminin et poétique. Subtils jeux de matières, recherche dans les découpes et exigence couture signent ses créations aux accents futuristes. Quatre entreprises dentellières lui ont donné accès à la précieuse étoffe : les maisons André Laude, Dentelles Mery, Dentelles MC et Jean Bracq.
Expo "#réinventer la dentelle" : Ludovic Winterstan

Un motif, une histoire

L’industrie dentellière caudrésienne présente une grande diversité de motifs. Certains deviennent des "best-sellers". Régulièrement référencés par les couturiers, parfois sur plusieurs décennies et portés par des icônes de la mode telles que Marilyn Monroe, Ava Gardner, Jackie Kennedy, Madonna ou Kate Middleton lors du mariage princier, ces "best-sellers" participent à la renommée d’une maison dentellière. Ils doivent leur longévité à un motif bien composé et une déclinaison de versions adaptées aux tendances notamment par l’ennoblissement et la spécificité de Caudry, la broderie sur dentelle. L'exposition fait un focus sur six best-sellers des six maisons dentellières en activité (André Laude, Beauvillain Davoine, Solstiss, Jean Bracq, Sophie Hallette, Dentelles Mery).