Musée Yves Saint Laurent Paris : 40 nouveaux précieux modèles sortent des réserves

Corinne Jeammet
Par @CocoJeammet
Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 11/03/2018 à 10H39, publié le 11/03/2018 à 10H15
Veste de soir hommage à Georges Braque signée Yves Saint Laurent Paris

Veste de soir hommage à Georges Braque signée Yves Saint Laurent Paris

© Musée Yves Saint Laurent Paris. Alexandre Guirkinger

Le Musée Yves Saint Laurent, ouvert fin 2017, renouvelle son parcours rétrospectif de l'oeuvre du couturier. Présentés dans le lieu historique de l’ancienne maison de couture, 40 nouveaux modèles haute couture intègrent, à partir du 13 mars, ce parcours tandis que d'autres modèles retournent dans les réserves pour raisons de conservation.

Rotation des œuvres pour conservation

"Le Musée Yves Saint Laurent Paris présente ses collections hors vitrine permettant une proximité directe avec les visiteurs qui sont alors plongés dans l’intimité d’une maison de couture. Les textiles étant des matériaux organiques parmi les plus sensibles à conserver, leur exposition à la lumière, à l’empoussièrement et leur soumission à des tensions fortes lorsqu’ils sont présentés sur mannequins doivent être limités" explique Aurélie Samuel, Directrice des collections du Musée Yves Saint Laurent Paris.
Robe de soirée courte signée Yves Saint Laurent Paris

Robe de soirée courte signée Yves Saint Laurent Paris

© Musée Yves Saint Laurent Paris. Alexandre Guirkinger
Ainsi la plupart des oeuvres présentées depuis le 3 octobre 2017 réintègreront les réserves et seront remplacées à partir du 13 mars 2018 par une quarantaine d'oeuvres similaires dont certaines sont montrées pour la première fois. L’organisation du parcours et les thématiques restent inchangées. 
Robe du soir Yves Saint Laurent Paris

Robe du soir Yves Saint Laurent Paris

© Musée Yves Saint Laurent Paris. Alexandre Guirkinger
Parmi ces créations emblématiques, on note une robe de taffetas chiné de la collection printemps-été 1986, la veste dite "Miroir brisé" ou encore une cape brodée en hommage au peintre Georges Braque. De l’opulence des broderies aux étoffes nerveuses de gazar de soie, des lignes épurées aux robes de soir patchwork, le parcours compile les multiples facettes esthétiques et techniques des créations de la maison Yves Saint Laurent.
Ensemble de soir signé Yves Saint Laurent Paris

Ensemble de soir signé Yves Saint Laurent Paris

© Musée Yves Saint Laurent Paris. Alexandre Guirkinger

Un parcours inaugural renouvelé

"Le parcours inaugural du Musée Yves Saint Laurent Paris est une présentation exceptionnelle de l’oeuvre d’Yves Saint Laurent que nous souhaitons montrer durant toute la première année d’ouverture. Des pièces particulièrement emblématiques mais rarement exposées y sont montrées, comme la première collection d’Yves Saint Laurent de 1962 - qui sera d’ailleurs la seule section du musée à ne pas faire l’objet d’un renouvellement des oeuvres textiles le 13 mars" a indiqué Olivier Flaviano, Directeur du Musée Yves Saint Laurent Paris. 
Veste de soir dite du miroir brisé signée Yves Saint Laurent Paris

Veste de soir dite du miroir brisé signée Yves Saint Laurent Paris

© Musée Yves Saint Laurent Paris. Alexandre Guirkinger
Le parcours inaugural - qui se tient jusqu’au 9 septembre 2018 - rend compte du génie créatif du couturier via une cinquantaine de pièces haute couture accompagnés d’accessoires, de croquis, de photographies ou de films. Les modèles les plus emblématiques - smoking, saharienne, jumpsuit, trench-coat - qui sont la quintessence du style Saint Laurent, côtoient ses hommages à l’art, en passant par ses collections inspirées de la Chine, du Maroc, de l’Espagne et de la Russie. 
Robe de soir longue signée Yves Saint Laurent Paris

Robe de soir longue signée Yves Saint Laurent Paris

© Musée Yves Saint Laurent Paris. Alexandre Guirkinger

Prochaine exposition : "L’Asie rêvée d’Yves Saint Laurent"

L’Asie a depuis fort longtemps exercé une fascination sur les artistes européens. Cette "tentation de l’Orient" s’est en partie diffusée par l’arrivée progressive des objets d’art et des textiles, sources d’inspiration inépuisables pour les peintres, les sculpteurs et les couturiers. Yves Saint Laurent proposa une vision à la fois littérale et imaginaire de l’Asie, fondée sur une connaissance de son histoire, de sa culture et de ses arts comme en témoigne sa bibliothèque personnelle et la collection d’oeuvres d’art qu’il rassembla avec Pierre Bergé.

L’exposition "L’Asie rêvée d’Yves Saint Laurent", en octobre 2018, rassemblera une cinquantaine de modèles. Ils seront accompagnés de dessins originaux, de bijoux et d’objets asiatiques permettant de comprendre le processus de création des vêtements. Des objets provenant du musée national des arts asiatiques - Guimet ainsi que de la collection Samuel Myers seront exposés en regard des créations du couturier.

Un lieu de mémoire

Installé dans l’hôtel particulier historique du 5 avenue Marceau où naquirent durant près de trente ans, de 1974 à 2002, les créations d’Yves Saint Laurent, le parcours explore aussi la vie de la maison de couture et le processus de création d’une collection. Il se veut le témoin de l’Histoire du XXe siècle et d’une haute couture qui accompagnait un certain art de vivre aujourd’hui disparu.
Le couturier Yves Saint Laurent dans son studio © Courtesy of Yves Saint Laurent
Chaque année, la programmation du Musée Yves Saint Laurent Paris est rythmée par une exposition temporaire thématique (octobre à janvier), puis par un retour à un parcours rétrospectif (février à septembre).