Diaporama 5 photos
Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Le Deauville de Peter Lindbergh : des photos monumentales exposées sur les lieux où elles ont été prises

Mis à jour le 28/10/2017 à 17H25, publié le 17/10/2017 à 09H43

En 1980, Peter Lindbergh réalise son premier reportage de mode à Deauville pour Vogue Italie. Aujourd'hui 22 photographies monumentales, implantées sur les lieux mêmes où elles furent réalisées, témoignent de son amour pour la plage et ses lumières changeantes. Cette première exposition de plein-air est présentée dans le cadre du Festival Planche(s) depuis le 21 octobre, jusqu'au 26 novembre 2017.

  • Une exposition monumentale de Peter Lindbergh : Kristen McMenamy, 2009
    01 /05
    Une exposition monumentale de Peter Lindbergh : Kristen McMenamy, 2009
    Peter Lindbergh est l’un des photographes contemporains les plus marquants de notre époque. Visionnaire, il bouscule les codes de la photographie de mode post-moderne en intronisant dans ses compositions une nouvelle image de la femme, moderne et affranchie des codes de beauté anciens, où peu d’importance est donnée au vêtement. 
    © Peter Lindbergh (courtesy Peter Lindbergh, Paris)
  • Une exposition monumentale de Peter Lindbergh : Milla's shoes, 1990
    02 /05
    Une exposition monumentale de Peter Lindbergh : Milla's shoes, 1990
    Peter Lindbergh réalise des images intemporelles, entre approche humaniste et idéalisation de la femme. Convaincu que l’intérêt d’un sujet réside ailleurs que dans son âge, il bouscule les normes de la photographie de mode à une époque où l’on a l’habitude d’exagérément retoucher les images.
    © Peter Lindbergh (courtesy Peter Lindbergh, Paris)
  • Une exposition monumentale de Peter Lindbergh : Catherine Deneuve, 1991
    03 /05
    Une exposition monumentale de Peter Lindbergh : Catherine Deneuve, 1991
    Peter Lindbergh explique que "la responsabilité des photographes, aujourd’hui, doit être de libérer les femmes et, en somme, tout le monde, de la hantise de la jeunesse et de la perfection". 
    © Peter Lindbergh (courtesy Peter Lindbergh, Paris)
  • Une exposition monumentale de Peter Lindbergh : Naomi Campbell, 1988
    04 /05
    Une exposition monumentale de Peter Lindbergh : Naomi Campbell, 1988
    Depuis la fin des années 1970, le photographe travaille pour des marques et magazines, notamment les éditions américaines, italiennes et allemandes du Vogue, l’édition américaine du Harper’s Bazaar ainsi que les magazines, Rolling Stone, Vanity Fair, Wall Street Journal Magazine, Visionaire, Interview et W.
    © Peter Lindbergh (courtesy Peter Lindbergh, Paris)
  • Une exposition monumentale de Peter Lindbergh : Marie-Sophie Wilson, 1987
    05 /05
    Une exposition monumentale de Peter Lindbergh : Marie-Sophie Wilson, 1987
    Le Festival de créations photographiques Planche(s) Contact explore et restitue tout ce qui constitue l’identité d’une ville. Il associe les regards croisés de photographes reconnus, de photographes émergents et d'étudiants d'écoles européennes de photographie. 
    © Peter Lindbergh (courtesy Peter Lindbergh, Paris)