Des créateurs de mode engagés pour sauver la planète de la pollution

Corinne Jeammet
Par @CocoJeammet
Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 03/08/2018 à 11H44, publié le 31/07/2018 à 12H22
Lunettes en plastique recyclé pour sauver les océans

Lunettes en plastique recyclé pour sauver les océans

© DR

La mode n'est pas indifférente à l'avenir de la planète. La plateforme de collecte de fonds Clean Waves (nettoyer les vagues) a lancé des lunettes réalisées à partir de déchets recyclés. Chaque année 8 millions de tonnes de plastiques sont déversées dans les océans ! De son côté l'activiste de mode Vivienne Westwood s'est engagée pour la défense des énergies vertes.

Clean Waves est un espace de collaboration où les artistes, designers et scientifiques peuvent utiliser leurs talents créatifs, en pratiquant l'upcycling, pour protéger les océans et les îles éloignées. La marque Corona et l'organisation Parley for the Oceans ont créé cette plateforme de levée de fonds. Les premiers produits lancés sont des lunettes de soleil fabriquées à partir de Parley Ocean Plastic®. Ce matériau éco-innovant intègre des déchets marins surcyclés provenant de communautés littorales, de plages, d’océans et de haute mer où ils ont été interceptés. 

L'upcycling (ou surcyclage) est l’art de transformer des matériaux récupérés en un produit de qualité supérieure. On ne jette rien, on transforme.
Lunette Clean Waves en plastqiue recyclé

Lunette Clean Waves en plastqiue recyclé

© DR
Clean Waves offre une nouvelle valeur à ces déchets en surcyclant l’ensemble des plastiques, y compris certains habituellement négligés ou laissés de côté en raison de leur faible valeur matérielle. Outre les plastiques recyclables (le PET, le Nylon 6 et le PE-HD), Clean Waves transforme le polypropylène en de nouvelles formes d’Ocean Plastic®, utilisées dans la fabrication de produits dont les accessoires de mode. Ces lunettes de soleil sont les premières à être produites au moyen de cette technologie qui transforme des types de plastiques peu recherchés en des matériaux inédits.
Clean Waves from Parley x Corona
Disponible sur NET-A-PORTER, chaque paire permet de contribuer à la protection d’une île lointaine spécifique. 100 % des bénéfices de la vente sont utilisés pour soutenir cette cause. Des coordonnées géographiques sont inscrites sur chaque paire de lunettes, un coin de paradis touché par la pollution plastique. Les trois modèles de cette première édition sont en lien avec des îles de Bali, des Maldives et des Palaos. Pour chaque centaine de paires vendue, Parley et Corona protégeront une île supplémentaire de la pollution plastique des océans pendant une année. 
Lunettes Clean Waves : White Flag, Coral Sand et Reef Camo

Lunettes Clean Waves : White Flag, Coral Sand et Reef Camo

© DR
Clean Waves comprend des collaborations avec des acteurs des secteurs de la mode, du design industriel, de la photographie, de l’art, du cinéma, de la musique et de la science des matériaux. La plateforme coopère déjà avec des artistes et créateurs influents du secteur de la mode. 

Vivienne Westwood engagée pour les énergies renouvelables

En 2017, le Bristish Fashion Council, Vivienne Westwood et le maire de Londres se sont unis au profit de la campagne SWITCH. But de cette Positive Fashion initiative : encourager les marques à faire passer leurs sièges et magasins aux énergies renouvelables d’ici les trois prochaines années. A cette date, la campagne SWITCH s’alignera avec la révision des Accords de Paris et la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques dont le but est d’empêcher tous les effets sur le climat estimés préjudiciables et dangereux par les scientifiques. 

"Les gens me demandent : Que puis-je faire pour aider à sauver l’environnement ? Depuis mes débuts en tant qu’activiste, je n’avais pas de réponse satisfaisante. Maintenant nous savons : SWITCH aux énergies vertes. Même si la Grande Bretagne est à mi-chemin en termes d’objectifs pour limiter son influence sur le changement climatique et réduire ses émissions de gaz à effets de serre de 80% d’ici 2050, il est incertain qu’elle pourra atteindre son objectif de sourcer 15% de toutes ses énergies (électricité, chauffage et transport) de sources renouvelables d’ici 2020. Ensemble, les industries créatives peuvent constituer le catalyseur du changement et aider la Grande-Bretagne à atteindre ses objectifs" avait alors indiqué la créatrice Vivienne Westwood. 
Positive Fashion | Vivienne Westwood | SWITCH to Green
Des enseignes sont déjà investies dans le projet : Selfridges, Harvey Nichols, Kering, Stella McCartney, Marks & Spencer, Belstaff, Christopher Raeburn, E.Tautz, Oliver Spencer, Child of The Jago, Positive Luxury, Steventai, Teatum Jones et Vivienne Westwood.