Mes goûts et mes couleurs : François Girbaud, designer de denim, lance une capsule avec Closed

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 09/11/2017 à 09H27, publié le 06/11/2017 à 14H16
Le créateur François Girbaud, octobre 2017 à Paris

Le créateur François Girbaud, octobre 2017 à Paris

© Corinne Jeammet

Fondée en 1968 par le duo français Marithé et François Girbaud, la marque de denim ÇA, rebaptisée Closed, lance une capsule avec son fondateur François Girbaud pour son 40e anniversaire. Rencontre avec un créateur qui a, depuis toujours, le denim dans la peau.

5 questions à François Girbaud

Quelle est la pièce préférée de votre dernière collection ?
Ce sera toujours la dernière sur laquelle je travaille : la collection Eyether Season 2. Eyether est une collaboration avec Creative Room qui s’occupe de la Recherche et du Développement en Italie de la fabrique de denim la plus innovante dans le monde, ISKO, une entreprise turque. Notre collection Eyether Season 2 a développé des tissus "Warp Strech" (un tissage Strech). Ils respectent ma ligne de conduite concernant les formes et les matières, et mon engagement concernant la pérennité que je défend depuis 2011 avec mon programme "Rebel not Criminal". 
Marithé + François Girbaud and Jeanologia présente the wattwash traitement + ozone à Las Vegas
L'évolution d'une nouvelle génération de tissus permet de sculpter le corps sans contraindre le mouvement mais aussi de réinventer les formes et les lignes des pantalons en jeans qui transforment la silhouette. On trouve les principes de ce travail dans ma capsule Closed x François Girbaud présentée pendant la Paris Fashion Week d’octobre 2017 et qui sera à la vente en mars 2018.
François Girbaud présente sa capsule Closed, octobre 2017 à Paris

François Girbaud présente sa capsule Closed, octobre 2017 à Paris

© Hervé Coutin
Quel couturier vous a marqué au cours de votre carrière ?
Pierre Cardin. Il a eu la curiosité de s’intéresser à notre travail quand personne ne comprenait ces "drôles de choses pour drôles de gens" à la fin des années soixante. Quand le monde ne lavait pas encore les jeans pour les vendre, il est venu nous voir. J’ai appris ce jour-là à laisser ma porte ouverte et à écouter et regarder les plus jeunes moins expérimentés. On apprend toujours à s’intéresser autour de soi.
Pierre Cardin, juin 2016 à Venise

Pierre Cardin, juin 2016 à Venise

© MARCO BERTORELLO / AFP
Quel est le dernier livre lu ?
Je viens de relire "The Monkey Wrench Gang d'Edward Abbey" qui résume bien la bataille écologique et les efforts pour protester contre la destruction de l'environnement par l'urbanisation, les machines et le progrès en semant la pagaille.
The Monkey Wrench Gang d'Edward Abbey

The Monkey Wrench Gang d'Edward Abbey

© DR

Quelle est la dernière exposition vue ?

Celle que Valérie Ledoux (ma collaboratrice) a réalisé pour le salon américain du denim Kingpins, dont la deuxième édition s'est tenue à Amsterdam en octobre 2017. L’exposition Cleaning The Planet, montée avec l’Agence Marocaine de Développement des Investissements, présente des solutions écologiquement durables pour l’industrie du denim marocain. Ce projet - que j’ai développé avec l'industrie textile marocaine - propose des solutions alternatives qui respectent et protègent l'environnement. Ainsi pour cette collection innovante, le bas du pantalon a subi un traitement spécial (appelé L.A. DIP) qui permet de "balayer la planète". 
Dessin de François Girbaud

Dessin de François Girbaud

© Girbaud

Quel est le dernier coup de cœur musical ?

Le passage à la télévision d’un jeune garçon bien timide dans une émission en noir et blanc - en 1960, à l’École des Vedettes de Aimée Mortimer parrainée par Line Renaud - qui va provoquer pour ma génération la formation de 64.000 groupes de Rock 'n' Twist du jour au lendemain en France. C’était Jean-Philippe Smet, mieux connu sous le nom de Johnny, lui-même très influencé, comme nous tous, par les premiers soubresauts du côté de Memphis et du Pelvis. On va acheter guitares électriques et caisse claire avec une pédale Charleston seulement, prendre un nom pseudonyme américain, puis rechercher toute une vie à reproduire les licks de Scotty Moore, Bill Black et D.J. Fontana, les accompagnateurs du King.
Johnny Hallyday avec Aimée Mortimer et Line Renaud dans l’émission "Ecole des vedettes" le 18 avril 1960

L’actualité de François Girbaud 


Le denim, François Girbaud, l’a dans la peau depuis toujours : il est connu pour sa griffe de jeans créée dans les années 60 Marithé et François Girbaud, relancée, fin 2015, sous le format du concept store itinérant Mad Lane.

Le duo français est aussi à l’origine de la marque de denim ÇA fondée en 1968 et rebaptisée Closed en 1978. Pour les 40 ans de Closed, son fondateur original signe une capsule féminine et masculine axée sur la manière dont le jeans dessine le corps.

Collaboration Closed x François Girbaud

Collaboration Closed x François Girbaud

© Hervé Coutin

François Girbaud s’est intéressé aux options utilitaires dédiées à un mode de vie moderne et actif. Inspirée par la construction en X et les empiècements en guidon, la collection se penche sur l’importance du vélo en ville aujourd’hui. Les formes, les matières et les détails répondent aux défis urbains : bandes réfléchissantes et imprimés sur les T-shirts pour plus de sécurité ainsi que tissus innovants avec des stretchs verticaux pour faciliter les mouvements. Les poches, repositionnées et retaillées, peuvent ainsi accueillir des appareils plats. A découvrir à partir de mars 2018 dans les boutiques Closed et sur www.closed.com.