Kris Van Assche nommé nouveau directeur artistique du bottier Berluti après le départ de Haider Ackermann

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/04/2018 à 10H38, publié le 03/04/2018 à 09H27
Kris Van Assche, janvier 2017

Kris Van Assche, janvier 2017

© Patrick KOVARIK / AFP

Le designer belge Kris Van Assche, ancien de Dior, a été nommé directeur artistique du bottier Berluti, a annoncé mardi la maison mère LVMH. Berluti avait annoncé vendredi le départ du Français Haider Ackermann, resté deux ans à ce poste.

Agé de 41 ans, Kris Van Assche a passé onze ans à la direction artistique de Christian Dior , où le Britannique Kim Jones, jusque-là chez Louis Vuitton homme, lui a succédé le 19 mars. Le Belge sera responsable de l'ensemble des collections souliers, maroquinerie, prêt-à-porter et accessoires, précise le groupe, propriétaire de Berluti. Diplômé de l'Académie Royale des Beaux Arts d'Anvers, il a travaillé chez Yves Saint Laurent Homme en 1998, collaborant avec Hedi Slimane, puis chez Dior Homme, où il a succédé au créateur français comme directeur artistique en 2007.
Berluti automne-hiver 2018
"J'ai toujours voulu bâtir des ponts entre le savoir-faire, l'héritage d'une maison et ma vision résolument contemporaine. Antoine Arnault (PDG de Berluti) m'a fait part de ses ambitions pour Berluti et c'est avec grand plaisir que j'accepte ce nouveau challenge", a déclaré Kris Van Assche dans un communiqué.

Dior qui appartient, tout comme Berluti, au géant français du luxe LVMH, avait choisi fin mars l'Américain Kim Jones comme directeur artistique pour succéder à M. Van Assche.

Le Duc de Windsor, Jean Cocteau et Andy Warhol adeptes de Berluti

Fondée à Paris en 1895 par Alessandro Berluti, cette maison spécialisée dans le soulier masculin sur-mesure a été dirigée par quatre générations appartenant à la même famille avant d'entrer en 1993 dans le giron du groupe de luxe LVMH. Elle a chaussé notamment le Duc de Windsor, Jean Cocteau et Andy Warhol... 

En 2005, la maison a lancé sa collection de maroquinerie et en 2011, lors de la nomination d'Alessandro Sartori, une première collection de prêt-à-porter ainsi qu'un service sur-mesure dans sa boutique parisienne de la rue de Sèvres.