Andrea Crews: un workshop d'"upcycling" participatif et une expo pour ses 15 ans

@Culturebox

Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Mis à jour le 22/11/2017 à 10H44, publié le 20/11/2017 à 10H13
Maroussia Rebecq, la créatrice d'Andrea Crews, dans sa boutique parisienne en novembre 2017 

Maroussia Rebecq, la créatrice d'Andrea Crews, dans sa boutique parisienne en novembre 2017 

© Corinne Jeammet

Plus qu’une marque, le label créatif Andrea Crews est une plateforme collaborative. Sa créatrice, qui aime détourner les codes de la mode, le prouve pour ses 15 ans en organisant un workshop d’"upcycling", auquel participent plusieurs collectifs pluridisciplinaires. Rencontre avec Maroussia Rebecq au sein de sa galerie parisienne transformée en atelier.

L'upcycling est l’art de transformer des matériaux récupérés en un produit de qualité supérieure. On ne jette rien, on transforme en utilisant d’anciens vêtements et en les destructurant pour en façonner de nouveaux.

Dépose tes fringues, Andrea Crews les upcycle

La marque parisienne décline son 15e anniversaire en deux phases. Du 1er au 15 novembre, elle a récupéré des vêtements dans son shop parisien. Du 15 au 30 novembre, la galerie Le Cœur, qui fait office de magasin, se transforme en atelier. Les vêtements déposés y sont upcyclés : certains serviront à composer une partie de la nouvelle collection, tandis que d’autres se transformeront en installation vivante et pluridisciplinaire. Au sous-sol, une vidéo rassemble 15 ans d'histoire Andrea Crews sous la forme d'un film rétrospectif.
Le collectif Neptunes 2000 au workshop Andrea Crews, novembre 2017

Le collectif Neptunes 2000 au workshop Andrea Crews, novembre 2017

© Corinne Jeammet
Des collectifs ont été invités à venir dynamiser le workshop : Lucile Lux, Neptunes 2000, Golgotha.... Ils ont une journée pour proposer leurs réalisations à la créatrice Maroussia Rebecq. Au menu de la 2e semaine : Novembre Magazine, Elena Mottola, Freaky Debbie (ex-Pantheone).
Flyer présentant les collectifs invités pour les 15 ans de Andrea Crews

Flyer présentant les collectifs invités pour les 15 ans de Andrea Crews

© Courtesy of Andrea Crews
Ici des étudiants de l'école de mode Lisaa travaillent sur les vêtements, directement sans patron. "C'est très intéressant la diversité des vêtements upcyclés" explique Pauline, l'une des étudiantes, qui adapte une jupe plissée à rayures avec un sweat bleu vif pour réaliser une robe.
Etudiants de l'école Lisaa au workshop Andrea Crews, novembre 2017

Etudiants de l'école Lisaa au workshop Andrea Crews, novembre 2017

© Corinne Jeammet
En 2014, Andrea Crews a inauguré un project space attenant à sa boutique : le Coeur (83, rue de Turenne. 75003). C'est dans ce lieu hybride - qui se transforme en concept-store, galerie, restaurant éphémère ou studio photo au gré d’une programmation singulière entre art et design - que se tient cet atelier d'upcycling.

6 questions à Maroussia Rebecq

Quel a été le déclic qui vous a conduit il y a 15 ans à vous intéresser à l’upcycling, aujourd’hui tendance ?
Maroussia Rebecq : Si Andrea Crews a toujours été avant-gardiste, nous sommes étonnés que la tendance prenne 15 ans à se dessiner, c'est long ! Au tournant des années 2000, nous faisions des performances d'upcycling dans des centres d'art : la première au Palais de Tokyo en 2002 pour dénoncer la surconsommation de vêtement et la nécessité créative de s'approprier nos propres vêtements, notre propre style.

https://videos.francetv.fr/video/NI_1125161@Culture

Vous fonctionnez sous la forme d’un collectif, une démarche que l’on retrouve aussi aujourd’hui
Maroussia Rebecq : Andrea Crews est un collectif car il est plus agréable et dynamique de travailler ensemble sur un projet, plutôt que seul. Nous avons toujours fonctionné comme ça. Faire une marque de vêtement est un travail collectif par essence, il a tellement d'étapes de travail !

Quelles pièces pensiez-vous récupérer ? Quelles sont les plus intéressantes reçues ?
Maroussia Rebecq : J'espérais des chemises d'hommes, des jeans, des pulls, des sweats, des T.shirts… plutôt des produits de bonne qualité qui valorisent le travail. La récolte a été bonne avec par exemple un lot de vestes et de trenchs déposé par une critique d'art. 

Que vont devenir les vêtements récoltés ?
Maroussia Rebecq : Honnêtement on ne compte pas vraiment sur cette récolte pour avoir de la matière. C'est plus une campagne de sensibilisation sur la consommation et l'idée est de permettre aux gens de participer...

Quelles sont vos inspirations au vu de cette collecte ?
Maroussia Rebecq : Pour l'instant, nous avons travaillé les chemises que nous avons détourné en les twistant, en réalisant des ondulations par exemple sur la manche. C'est une déclinaison autour d'un même exercice. L'idée est de trouver des solutions.
Pièces upcyclées, chemises twistées, novembre 2017

Pièces upcyclées, chemises twistées, novembre 2017

© Corinne Jeammet
Pouvez-vous me parler de vos deux lignes : High Street et artisanale ?
Maroussia Rebecq : A côté de l'upcycling pour développer la marque, nous avons créé la ligne Hight Street, qui constitue notre coeur de collection et nous permet de d'avoir une distribution au sens classique du terme dans des concept store à travers le monde. La ligne artisanale, upcycling, on ne la trouve que dans notre flagship à Paris ou dans des endroits exclusifs, car c'est une production très limitée.

Un collectif créatif audacieux

Andréa Crews est un collectif mené par Maroussia Rebecq depuis 2002, qui agit entre art et mode en fédérant stylistes, dessinateurs, musiciens, vidéastes et performers. Combinant plusieurs aspects de la création contemporaine, la marque met en scène ses collections sous forme de performances, de happenings et de vidéo clips.

https://videos.francetv.fr/video/NI_1125159@Culture

En opposition à l’uniformité dominante, elle met en valeur la créativité personnelle, l’expérimentation et l’indépendance. Sa démarche est basée sur le détournement des codes vestimentaires. Une première phase consiste à réinterpréter des vêtements de seconde main, les classiques des marques, en récupérant des stocks et en coupant dans les chutes. Les prototypes sont sélectionnés selon une thématique afin de créer chaque saison une collection simple et insolite. Andrea Crews imprime aussi des basiques (sweat-shirts, T.shirts) édités en séries limitées en collaboration avec des artistes : sérigraphies, dessins, flocages aux couleurs et matières hallucinantes...

Andrea Crews automne-hiver 2017-18 Alter Culture

Andrea Crews automne-hiver 2017-18 Alter Culture Andrea Crews intervient dans l’espace public, des centres d’art, des galeries et invite des artistes d’horizons différents mais issus d’un même univers pop, expérimental et ludique. Son atelier est une plateforme où s’établit un réseau de relations entre la mode et l’art. Le vêtement est un médium, le tas une source d’inspiration inépuisable. Entre art brut et contre-culture underground, le crew réalise des vidéos-éclairs, des sculptures vivantes, des décors invraisemblables, des performances festives.

https://videos.francetv.fr/video/NI_1123675@Culture