10 propositions mode pour un achat responsable et Vegan

@Culturebox

Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Mis à jour le 08/06/2018 à 13H25, publié le 06/06/2018 à 15H52
Baskets Hugo Boss en fibre d'ananas 

Baskets Hugo Boss en fibre d'ananas 

© DR

L’industrie de la mode est une industrie polluante utilisant des matériaux néfastes pour la planète et d’autres engendrant la souffrance animale. Pour une consommation plus respectueuse, le consommateur vigilant doit accorder plus d’importance aux matières, au procédé de création et à la provenance. Voici 10 marques aux valeurs fortes pour ceux qui font le choix du responsable et du Vegan.

Etre Vegan, ce n’est pas seulement ne plus consommer de viande, c’est aussi ne plus acheter de cuir pour se vêtir ! La mode végane est fabriquée sans aucun produit d’origine animale. Si certaines marques se revendiquent Vegan pour l’ensemble de leur collection, d’autres se lancent plus timidement dans le mouvement en proposant seulement quelques produits au sein de leur collection.

Parallèlement à la mode Vegan, certaines griffes font aussi le choix d'une mode responsable qui respecte l’environnement et ceux qui la produisent. Petit tour d'horizons en 10 propositions pour une consommation responsable.

Fibre d’ananas, de bambou, liège, céréales et coton bio, une alternative au cuir animal

  • Ovide, créée en 2017, utilise pour remplacer les matières animales des matériaux végétaux et écologiques. Pour cette marque de prêt-à-porter, "la mode Vegan se doit d'être éthique et d’utiliser le moins possible de matières chimiques comme le similicuir ou le polyuréthane". Elle a obtenu les labels PETA Approved et Animal free. Ovide emploie le Barktex (écorce d’arbre d'Ouganda fabriquée par des populations locales et permettant la lutte contre la déforestation), le liège (alternative naturelle au cuir et au polyuréthane) et le latex végétal (qui permet aux habitants de la forêt amazonienne de lutter contre la culture de l'huile de palme et de préserver leurs habitats). L’intérêt du liège est double : il est 100% naturel et respectueux de l’environnement et il possède des propriétés antibactériennes, imperméables et permet à la peau de respirer. Il est 8 fois plus résistant que le cuir.
Ovide, perfecto en liège

Ovide, perfecto en liège

© DR
  • Poétique Paris est une maison de mode française alternative au cuir. "En recherchant pour notre consommation personnelle, nous nous sommes aperçues qu’il existait très peu de marques en France qui proposaient une alternative esthétique, éthique et Vegan au cuir. L’idée de développer Poétique Paris est né de ce constat" expliquent les fondatrices. Affectionnant le style rock et glamour des pièces en cuir, la première collection est composée d’un perfecto, d’une jupe et d’un short. "Tous les produits et matières utilisées sont sans matières animales" expliquent Pauline Weinmann et Cattleya Maléjac. "La matière que nous utilisions est Vegan, elle est fabriquée en Italie par un fournisseur certifié Ecocert et Animal Free... Nous avons choisi le cuir de céréales (cellulose issue de céréales, polyuréthane en partie recyclé) et prochainement le cuir de pomme (à base de déchets de pommes). Ces 2 matières sont fabriquées en Italie. Les autres matières que nous utilisons, toujours cruelty-free, et la mercerie proviennent de fournisseurs européens choisis pour leur démarche éco responsable". La fabrication est made in France, dans un atelier social de femmes en réinsertion à Calais.
Poétique Paris en cuir vegan

Poétique Paris en cuir vegan

© DR
  • Lancée en 2016, Magnethik fabrique des sacs à main respectueux de l’environnement, des animaux et du consommateur. Ils sont élaborés sans matière animale (ni cuir, ni fourrure, ni colles d’origines animales) et selon un processus de création écologique et éthique. Ils sont fabriqués en France, de la découpe à la finition. Tous les modèles sont cousus, ce qui limite l'utilisation de colle. La marque a été élue Meilleure nouveauté mode par l'association PETA en 2016. Magnethik a aussi fait le choix d'acheter des pochettes en coton pour protéger ses sacs chez HindBag, une association qui réinsère les femmes des bidonvilles de New Delhi. La marque utilise un polyuréthane peu gourmand en huile minérale. Au cours de cette transformation 99,5% des solvants sont recyclés et présentent donc peu d’impact sur la couche d’ozone. Les matières utilisées sont labellisées "Greenguard", "Global Organic Textile Standard". 
Sacs Magnethik

Sacs Magnethik

© DR
  • Hugo Boss propose des baskets éthiques en fibre d’ananas. Ce projet fait partie d’un engagement global d’Hugo Boss à travers l’innovation et la recherche pour proposer une mode durable respectueuse de la planète. Le modèle est fabriqué à partir de matériaux naturels avec le Pinatex, un tissu effet cuir conçu à partir de feuilles d’ananas, avec des lacets en coton bio et une semelle en TPU recyclé. Ces baskets masculines 100% Vegan se déclinent en quatre couleurs issues des pigments naturels des plantes. Elles sont vendues dans une boîte en papier entièrement recyclable et biodégradable. 
Hugo Boss, sneakers en fibres d'ananas

Hugo Boss, sneakers en fibres d'ananas

© DR
  • Même démarche pour Juch, qui propose une sneaker, La Pinya, au design sobre et élégant et éco-responsable. La marque a opté pour la technologie Piñatex®, un cuir végétal créé à partir de fibres d’ananas extraites des feuilles du fruit. Ce modèle initié par Carmen Hijosa est inspiré des tenues de mariage des philippins. Disponible en exclusivité à la boutique parisienne au 39, rue Dauphine dans le 6e. 
Baskets Juch en fibre d'ananas 

Baskets Juch en fibre d'ananas 

© DR
  • Virginie Barbier créée en 2017 sa marque qui s’inspire de la beauté sauvage des steppes d’Asie et d’Afrique. L’animal emblématique de Jean Louis Mahé est l’Antilope qui signifie "animal fabuleux". "Elégante, rapide et agile, elle est discrète, sauvage et parfois menacée" explique la marque. Les produits sont confectionnés en France, dans un atelier spécialiste de la maroquinerie de luxe. Toutes les finitions sont faites à la main. C'est une toile de coton traitée pour être imperméable et résistante. La doublure a été conçue à partir de fibres de bambou biologiques et de polyester recyclé. Ces toiles proviennent d’entreprises françaises engagées pour une économie plus respectueuse de l’environnement. Son premier sac-à-dos Vegan pour homme, le Kong peut accueillir un ordinateur protégé par un compartiment dédié. La matière utilisée est éco-friendly à base de microfibres. La doublure est en fibres de bambou biologiques et en polyester recyclé. La fabrication est faite en Italie, dans un atelier qui a signé la charte éthique et Vegan de Jean Louis Mahé. Le nom de chaque sac fait référence à un animal sauvage - généralement herbivore - et aux symboles qu’il incarne.
Sac à dos Jean Louis Mahé, modèle Kong

Sac à dos Jean Louis Mahé, modèle Kong

© DR
  • Sandqvist, marque Suédoise d’accessoires, a depuis ses débuts en 2004 eu pour ambition de faire des produits durables : en polycoton, cuir, Cordura® et matériaux recycles. La marque a développé des matériaux écologiques pour leurs produits en canevas provenant de coton biologique. La production de coton conventionnel est intense chimiquement et influe simultanément sur les humains et l’environnement de façon négative là où il est produit. En revanche le coton biologique est récolté sans pesticides chimiques, fertilisants artificiels et organismes génétiquement modifiés d’où un impact plus réduit sur le climat. Le coton est souvent produit à petite échelle et beaucoup de producteurs vivent dans la pauvreté. Grace à ses sous-traitants indiens, Sandqvist achète le coton directement aux petits producteurs. "Nous voulons que toutes les personnes impliquées dans la manufacture de nos sacs travaillent dans des conditions équitables et que la production ne nuise pas à l’environnement" explique Henrik Lindholm, Manager du Développement Durable. 
Sandqvist, sac Marius Blue

Sandqvist, sac Marius Blue

© DR
  • The Kooples a affirmé son engagement auprès de PETA après avoir renoncé à l’utilisation de la fourrure dans ses collections : ainsi cet hiver les parkas et doudounes se sont parées de fourrure synthétique. Pour continuer sur cette lancée éthique, la griffe propose une pochette en cuir synthétique façon poulain à imprimé léopard dotée d’un lien en similicuir noir. Son étiquette “Vegan Approved” est un label certifié par PETA et réservé aux entreprises qui avec l’association, souhaitent promouvoir des pratiques et produits plus respectueux de la vie animale et de l’environnement. Une démarche qui participe à une prise de conscience pour faire de la mode un secteur plus durable et respectueux de l’environnement. La pochette The Kooples x PETA est disponible dans les points de vente The Kooples et sur le site de la marque. Les bénéfices de la vente sont reversés à l’association PETA.
Pochelle The Kooples et Peta

Pochelle The Kooples et Peta

© DR

Du cuir mais avec un tannage naturel

Pour Olivia Clergue qui a lancé sa marque de sacs et d’accessoires en 2008, le choix est différent. Sensible à l’écologie et à la protection de la planète, elle fait le choix d’un cuir au tannage végétal, issu de matières organiques ne rejetant aucune substance chimique dans la nature. La Camargue, berceau de la créatrice, et le cuir utilisé en sellerie camarguaise l'inspire. Ce cuir peut être recyclé. Les peaux utilisées pour le tannage végétal sont des peaux de premier choix au toucher sensuel, car elles ne sont pas couvertes par des couches de pigments. Plus ferme, plus résistant, ce cuir présente une meilleure absorption de l’humidité. Esthétiquement, il se patine avec le temps, faisant de chaque sac une pièce unique. Les surpiqûres sont en fil de lin ciré ivoire et la bouclerie est réalisée dans un laiton écologique sans plomb ni nickel, afin d’éviter les substances toxiques. Les pochons de rangement sont en coton écologique. Chaque sac est marqué à chaud du logo de la marque et de la mention made in France. La ligne en cuir à tannage végétal représente 50% de la collection. Initialement proposée en noir ou cognac, certains modèles sont disponibles en camel pour cet été. 
Sacs Olivia Clergue en cuir à tannage végétal 

Sacs Olivia Clergue en cuir à tannage végétal 

© DR

Manifeste 011, une boutique-labo végane

Une des premières boutiques mode végane responsable à Paris se nomme Manifeste 011. Maud et Judith Pouzin, deux soeurs végétariennes et végans, réunissent (14, rue Jean-Macé dans le XIe) une trentaine de marques à l’identité Vegan ou proposant des produits Vegans au sein de leurs collections. "Des marques qui défendent exclusivement la mode responsable, innovantes dans leurs matières ou pratiquent l’up-cycling, et démontrent qu’il existe aujourd’hui une véritable alternative au cuir animal", expliquent-elles. A découvrir : du prêt-à-porter (Super Marché, défenseur de l’up-cycling ; la Londonienne Martine Jarlgaard ; les pièces inspirées du kimono des Belges de Façon Jacmin ; les basics danois de Colorful Standard en coton bio, le denim et les faux cuirs d’April 77), des accessoires (bracelets Article 22, sacs en chambres à air de la marque bordelaise Fantôme) et des chaussures (la marque belge Rombaut, la ligne Vegan de Dr Martens, la marque Good Guys n’utilisant pas de cuir). Des iPads détaillent pour chacune des pièces vendues les origines de fabrication. 
Boutique Manifeste 011 

Boutique Manifeste 011 

© DR