Balenciaga : le génie du Maître au Victoria & Albert Museum de Londres

©Into the City

Coco Chanel disait de lui, "c’est le seul d’entre nous qui est un vrai couturier". Cristobal Balenciaga, fondateur de la maison du même nom, est mis à l’honneur par le Victoria & Albert Museum, jusqu’au 18 février. Une exposition qui célèbre son génie créateur mais aussi son héritage, toujours très présent dans les grandes maisons de coutures contemporaines.

 ©Into the City

©Into the City

De son premier défilé haute couture à Paris en 1937, à la nomination du créateur géorgien Demna Gvasalia à la tête de la maison en 2015, la maison Balenciaga a su s’imposer comme l’emblème d’une haute couture novatrice.

Le premier étage de l’exposition illustre le savoir-faire du couturier. Des robes passées aux rayons X dévoilent leurs structures complexes, sous des apparences simples. Derrière les drapés maîtrisés, les corsets se révèlent, comme les poids que le créateur utilise pour s’assurer que le tombé de la robe soit parfait.

© Nick Veasey

© Nick Veasey

© Victoria and Albert Museum, London

© Victoria and Albert Museum, London

Ce qui frappe aussi le visiteur, c’est la modernité du travail de Cristobal Balenciaga. Les robes exposées, comme celle qui ouvre l'exposition, d’un vert éclatant, trouveraient leur place au milieu des collections actuelles, bien que cette dernière ait été créée en 1961. Le travail des patrons est également mis à l’honneur, pour témoigner de la complexité des pièces, dans la découpe comme dans l’assemblage.

La robe d'ouverture

La robe d'ouverture

A l’étage, l’héritage laissé par le maître Balenciaga est abordé. Une vision qui a grandement influencé ses contemporains, d’André Courrèges à Oscar de la Renta.

Robe Oscar de la Renta - Printemps/Ete 2015 ©Catwalking.com

Robe Oscar de la Renta - Printemps/Ete 2015 ©Catwalking.com

Détails d'une robe Balenciaga en soie sauvage, 1960 © Victoria and Albert Museum, London

Détails d'une robe Balenciaga en soie sauvage, 1960
© Victoria and Albert Museum, London

L’exposition est remarquable par la quantité d’informations qu’elle donne sur la vie de Cristobal Balenciaga mais aussi sur son époque. Les courts films montrant le créateur au travail plongent le visiteur au cœur de l’atelier de haute couture où Ava Gardner avait ses habitudes. On est, l’espace de quelques instants, au cœur de la vie de l’artiste, qui dès l’âge de 12 ans se faisait la main comme stagiaire chez un tailleur local de son petit village de pêcheur du Pays Basque espagnol. Le plus impressionnant restant sans doute les images de Cristobal Balenciaga en pleine création, directement sur le mannequin, assemblant des volumes et des coupes avec une maîtrise incomparable.

Le "Maître" en pleine création © Henri Cartier-Bresson/Magnum Photos

Le "Maître" en pleine création
© Henri Cartier-Bresson/Magnum Photos

Cette exposition est également l’occasion de contempler des pièces mythiques, comme la robe baby-doll, en "queue de paon" ou encore l’iconique tailleur Balenciaga, que le directeur artistique actuel a remis au goût du jour dans les dernières collections.

Une robe "queue de paon"

Une robe "queue de paon"

Pourtant, cette continuité n’a pas toujours été assurée. En 1968, face aux bouleversements sociaux en Europe, Cristobal Balenciaga pense que son travail n’a plus sa place dans la société post-mai 68. N'appréciant pas le style des années 70, l’avènement des minijupes et du prêt-à-porter auront raison de sa créativité, il ferme sa maison de couture après avoir présenté une ultime collection. Dans la seule interview jamais adressée de sa carrière, au journal britannique The Times, il dira : "C’était une vie de chien". La maison renaît en 1997 avec  la nomination de Nicolas Ghesquière à la direction artistique et le rachat par Gucci Group en 2001. Depuis, le style a évolué, et il n’est pas rare de déceler aujourd’hui une note plus streetwear dans les collections.

Marion Russell avec Loïc de la Mornais

 

Jusqu'au 18 février 2018

Victoria & Albert Museum

Métro: South Kensington

Tickets : https://www.vam.ac.uk/shop/whatson/index/view/id/4741 

£13.50 (15.21 euros)