Les libraires français alertent contre l'hégémonie d'Amazon

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 19/03/2018 à 15H17, publié le 19/03/2018 à 14H07
Dans une librairie

Dans une librairie

© Sébastien Jarry / MaxPPP

Le Syndicat de la librairie française (SLF) a mis en garde contre l'hégémonie du groupe américain Amazon qualifié d'"inexorable machine de guerre" qui, selon les libraires, "étrangle la concurrence, dégrade le travail et menace nos centres villes".

A l'occasion du Salon Livre Paris qui ferme ses portes lundi, le SLF qui dénonce de longue date "la concurrence déloyale d'Amazon" a traduit et mis en ligne sur son site un rapport de l'institut américain de recherche ILSR, publié aux États-Unis en novembre 2016, décryptant la stratégie du géant américain.
 
Le rapport concerne les États-Unis mais dépeint, selon le SLF, le fonctionnement d'Amazon dans tous les pays où il est implanté.
 
"Notre modèle de société en tant que tel, notre relation au travail, nos libertés individuelles, notre capacité à vivre ensemble" sont "menacées par la stratégie tentaculaire d'Amazon", estime le SLF en faisant sien le rapport de l'ILSR.

Amazon contre les emplois et les salaires

Ce rapport de 80 pages, divisé en quatre parties, dénonce notamment "la stratégie de monopole d'Amazon" et "une expansion à marche forcée au détriment des emplois et des salaires". Ce rapport estime également qu'Amazon "vide les centres villes de leur substance" et propose enfin d'organiser "la résistance politique" face aux "menaces multiples que (la stratégie d'Amazon) entraîne".
 
Le rapport dénonce également les conditions de travail des employés d'Amazon, la politique d'évasion fiscale de l'entreprise américaine, l'exploitation des données personnelles de ses clients et note qu'Amazon détruit plus d'emplois qu'il n'en crée.

La loi "anti-Amazon" de 2014 remise en question ?

Cette publication du SLF intervient alors que la loi de juillet 2014 encadrant les conditions de la vente à distance des livres (dite loi "anti-Amazon") fait actuellement l'objet d'une mission d'évaluation parlementaire dont les conclusions seront présentées en avril.
 
Cette loi interdit notamment le cumul de la gratuité des frais de port et le rabais de 5% sur le prix du livre.
 
Le SLF regroupe plus de 600 librairies de toutes tailles, généralistes ou spécialisées, implantées sur l'ensemble du territoire, dont la vente de livres neufs au détail constitue l'activité principale.