Emmanuel Macron n'ira pas sur le pavillon russe du Salon du livre

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/03/2018 à 19H16, publié le 15/03/2018 à 19H11
Emmanuel Macron au salon du livre 2017

Emmanuel Macron au salon du livre 2017

© Mehdi Taamallah / NurPhoto

Emmanuel Macron, qui inaugure jeudi soir le Salon du livre à Paris, ne visitera pas le pavillon russe, suite à l'empoisonnement en Angleterre d'un ex-espion, et dont le gouvernement britannique a reporté la responsabilité sur le Kremlin, Paris soutenant cette thèse, a annoncé l'Elysée.

Le chef de l'Etat "ne se rendra pas" au pavillon de la Russie au Salon du livre, qui met justement à l'honneur cette année le renouveau des lettres russes, a indiqué son entourage.

"Le président ne va pas se rendre sur le pavillon officiel de la Russie au salon du livre (...) dans le contexte de l'attaque de Salisbury en cohérence avec nos positions et par solidarité avec notre allié britannique", a indiqué l'Elysée.

Soutien à la thèse britannique

Mais "le président rencontrera des écrivains russes" au cours de la visite du Salon, a précisé la présidence. "Nous avons à cœur de faire vivre les liens culturels étroits entre la société russe et la société française". Trente-huit écrivains russes on fait le déplacement jusqu’à Paris.

Plus tôt jeudi, Emmanuel Macron a condamné "avec la plus grande fermeté l'attaque inacceptable", pour laquelle "tout porte à croire" que la Russie en est "responsable" selon lui.