Rencontre avec Aurélie Valognes, jeune star du roman "Feel-good"

Mis à jour le 18/03/2018 à 19H17, publié le 18/03/2018 à 16H03
Aurélie Valognes 

Aurélie Valognes 

© France Télévisions/culturebox

A l'occasion du salon Livre Paris, rencontre avec une écrivaine auteure de best-sellers. Les auteurs qui vendent le mieux ne sont pas forcément les plus connus du "grand public". C'est le cas d'Aurélie Valognes : son premier roman, "Mémé dans les orties" s'est vendu à plus de 600 000 exemplaires. La jeune femme cartonne depuis quatre ans avec ses romans "Feel-good".

Savez-vous ce que sont les romans "Feel-good" ? Ce sont ces livres qui font du bien. Des séries d'aventures rocambolesques et pleines d'humour qui redonnent le sourire. Des personnages truculents et attachants. Depuis quelques temps,les romans feel-good, aux happy ends se vendent comme des petits pains surtout en été. 

Phénomène éditorial

La romancière Aurélie Valognes est devenue en quelques mois un vrai phénomène éditorial. En 2013, elle fait un carton avec son premier livre qu'elle avait dans un premier temps auto-édité sur internet. Puis sorti en livre de poche chez Michel Lafont, "Mémé dans les orties" s'est écoulé à plus de 600 000 exemplaires. Un rêve de petite fille pour la jeune femme qui a toujours voulu vivre de sa passion, l'écriture. Installée à Milan en Italie, rencontre avec cette jeune auteure qui a toujours trois livres d'avance dans sa tête. 

Reportage : FJ.Piednoir, SM.Belhadj

https://videos.francetv.fr/video/NI_1204453@Culture

Les livres d'Aurélie Valognes ne passent pas inaperçus dans les rayons des librairies avec leurs couverture vichy. Dans chacun d'eux, cette lectrice mordue des romans d'Anna Gavalda et de Gilles Legardinier, a mis beaucoup de souvenirs personnels dans ses personnages. Curieuse de tout, la famille est sa vraie source d'inspiration.

Avec sa galerie de personnages attachants et son happy end, "Mémé dans les orties" est un joli roman qui raconte l'histoire d'un vieil homme de 83 ans, solitaire, bougon, voire même acariâtre. Ferdinand Brun s'ennuie à ne pas mourir. Son plus grand plaisir est de rendre chèvre la concierge de sa résidence qui joue les petits chefs. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie. Jusqu'au jour où une fillette précoce et une geek de 93 ans forcent sa porte et son coeur. 

Extrait de la couverture du livre Mémé dans les orties 

Extrait de la couverture du livre Mémé dans les orties 

© Michel Laffont

Dédicaces de son dernier ouvrage "'Au petit bonheur la chance":

Aurélie Valognes sera le 5 avril à la librairie Les griffes noires à St Maur des Fossés, en Ile de France  
Les 14 et 15 avril, elle participe au salon du livre de Montaigu, en Vendée