Pépites 2017 : un roman, un livre illustré et une BD, le beau palmarès des jurys d'enfants et d'ados

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/12/2017 à 01H16, publié le 29/11/2017 à 18H17
Les Pépites 2017

Les Pépites 2017

Grande première cette année, les pépites du salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil ont été désignées par des jury d'enfants. Trois pépites : "Des poings dans le ventre" de Benjamin Desmares (Rouergue), pépite du roman, "Colorama" de Cruschiform (Gallimard Jeunesse Giboulées), pépite du livre illustré, et "Momo" de Jonathan Garnier et Rony Hotin (Casterman), pépite de la catégorie BD.

Le palmarès des Pépites :

  • Pépite du roman :"Des poings dans le ventre" de Benjamin Desmares (Rouergue). Ce roman, entièrement rédigé à la deuxième personne, est le récit de la vie d'un adolescent incapable de s'exprimer autrement qu'avec ses poings, et qui va au fil des jours et de certaines rencontres, réussir à mettre des mots sur ses souffrances et les raisons de sa violence.

  • Pépite du livre illustré : "Colorama" de Cruschiform (Gallimard Jeunesse Giboulées). Une variation autour de la couleur sous la forme d'un nuancier accompagné de textes qui ajoutés les uns aux autres au gré des inspirations colorées, finissent par faire une amusante et instructive encyclopédie.

  • Pépite de la bande dessinée : "Momo" de Jonathan Garnier et Rony Hotin (Casterman). Momo raconte les aventures d'une petite fille confiée à sa grand-mère. Momo est une petite fille au caractère bien trempé, qui ne se laisse pas impressionner ni par le adultes, ni par les enfants plus grands qu'elle. Avec des dessins simples, colorés, qui rappellent un peu les univers de Miyazaki, cette BD est une série (le tome 2 est déjà paru) pleine de fraîcheur, de sensibilité, et d'humour.

Ils ont fait acte de candidature via le club France Télévisions il y a quelques semaines pour être membres du jury, envoyé une lettre solidement argumentée, avant d'être sélectionnés. Ils ont ensuite lu consciencieusement les ouvrages qui figuraient dans la sélection de leur catégorie. "J'ai fait des fiches", confie l'un, "moi j'ai fait un classement", ajoute l'autre. Aujourd'hui, date d'ouverture du Salon du livre jeunesse, ils se sont retrouvés pour débattre et désigner leur pépite.
Jury BD des Pépites 2017

Jury BD des Pépites 2017

© lau
"Moi j'ai toujours aimé lire, surtout depuis la 6e", explique Azadée, membre du jury BD. Installés en rond, ils attaquent les débats. "Moi celui que j'ai préféré", commence Raphaëlle, 11 ans, "c'est "La saga de Grimr". J'ai beaucoup aimé l'histoire dans l'histoire". Anna est de son avis : "les dessins sont magnifiques et ils nous emmènent dans l'ambiance. Page 63 par exemple, le dessin nous montre bien comment l'homme est grand et puissant. J'ai découvert des paysages et un héros vaillant et courageux. C'est vraiment la BD que j'ai préférée", insiste Anna, qui défendra son choix jusqu'au bout des débats. 

"C'était un débat passionnant", raconte enthousiaste Michel Abescat (Télérama) qui animait le jury romans. "Il y a eu un débat très animé sur la question de la violence, dans le roman "Colorado Train" de Thibault Vermot", souligne Raphaële Botte (Lire / Mon quotidien). "Ils se sont vraiment posé la question de ce que représente la Pépite, qui va l'acheter, qui va la lire", ajoute Michel Abescat. Côté BD, les mêmes débats : "Moi j'ai beaucoup aimé "Bâtard" (de Max de Radiguès), mais je ne l'aurais pas fait lire à ma petite sœur", souligne Azadée. "Du coup, c'est la BD que j'ai préférée, mais je ne voterai pas pour cet album pour la Pépite", ajoute la jeune fille.

"Ils ont 8 ans, 9 ans et ils ont déjà une lecture vraiment intéressante", relève Joseph Jacquet, qui animait le jury des ouvrages illustrés. "C'était intéressant d'assister à tous ces échanges, et de voir comment les débats ont fait évoluer les points de vue des uns et des autres", raconte Raphaële Botte.

"Moi au début, je défendais "Colorado train", raconte Clara, 14 ans, membre du jury roman, "et puis les autres m'ont convaincue. 'Des poings dans le ventre" est un bon roman qui va plaire à la jeunesse', ajoute-t-elle. "Il y a de la violence dans les deux romans, mais dans "Colorado Train", c'est exprimé de manière métaphorique, alors que dans "Les poings dans le ventre", c'est réaliste. Et je pense que c'est bien, parce que certains pourront reconnaître des situations qu'ils vivent au collège. J'ai beaucoup aimé aussi comment c'est écrit, avec le 'tu', qui m'a un peu gênée au début, mais qui m'a ensuite complètement plongée dans la tête du personnage. Au bout d'un moment on devient lui, on est dans sa tête", confie Maëlys.

Des jurys d'experts

Côté BD, c'est "Momo" qui a emporté le vote au premier tour. "Moi, j'ai choisi Momo" parce que c'est joyeux, le personnage a du caractère, et cela reflète des situations que les enfants peuvent vivre", déclare Chloé, 12 ans. "Moi j'aime bien les personnages secondaires, et dans Momo, ils sont vraiment tous très présents et très travaillés", souligne Azadée.

Les remarques fusent, et montrent à quel point ces jeunes lecteurs ont une lecture experte, judicieuse. "Incroyable !", remarque Claude Combet (Livres Hebdo) qui animait le jury livres illustrés. "Ils ont des remarques tellement intéressantes que je vais relire tous les albums", ajoute la journaliste.

"J'ai vraiment aimé échanger avec d'autres enfants qui aiment lire", s'enthousiasme Clara, "c'était la première fois que je faisais partie d'un jury mais j'aimerais bien recommencer l'année prochaine". 
Les enfants des trois jurys des pépites 2017 © laurence Houot / Culturebox
Les enfants sont montés sur scène pour annoncer leurs Pépites, et ils ont pu rencontrer les auteurs des livres qu'ils ont élus, pour ceux qui étaient présents, comme Cruschiform, l'auteur de "Colorama" (Gallimard Jeunesse Giboulées).
Cruschiform dédicace son livre "Colorama" à un membre du jury Livre illustré des Pépites

Cruschiform dédicace son livre "Colorama" à un membre du jury Livre illustré des Pépites

"Je suis très émue de sentir que le défi que je m'étais fixé est relevé. Je voulais m'adresser aux enfants, en transmettant des connaissances de manière transversale et ludique, et aussi la curiosité", déclare-t-elle, réjouie.

Les Pépites 2017 sont à découvrir dans la salle de lecture des Pépites et les lauréats à rencontrer lors des rencontres, et des dédicaces.