Livres jeunesse : la sélection Culturebox de l'automne

Mis à jour le 19/10/2018 à 20H52, publié le 19/10/2018 à 15H17
Enfant lisant au bord d'un lac

Enfant lisant au bord d'un lac

© Cyndi Monaghan / Getty

À quelques semaines du Salon du livre jeunesse de Montreuil, plongeons-nous dans la pléthorique production des livres pour enfants de cette rentrée. Voici 10 livres dénichés dans ce vertigineux trésor (liste non exhaustive, d'autres à venir bientôt). Des livres pour rêver, des livres pour apprendre, des livres pour comprendre. Des livres que les enfants vont adorer.

1
"A travers", Tom Haugomat
"A travers", Tom Haugomat (Thierry Magnier)

"A travers", Tom Haugomat (Thierry Magnier)

© Laurence Houot - Culturebox
Un livre cartonné toilé, couverture de couleur bleue percée par les deux cercles d'une paire de jumelles, Tom Haugomat invite d'entrée de jeu le jeune lecteur à regarder "à travers", pour découvrir cette histoire : décembre 1955, à Mud Bay, Ketchican, Alaska, naissance d'un enfant. Avril 2026, même endroit, sa mort. Entre ces deux dates, une vie. L'enfant grandit entre son père et sa mère, pas d'autres enfants. Il observe le ciel, et la terre. Un jour, il quitte la maison pour faire sa vie : rencontrer une femme, avoir un enfant, et faire le métier dont il rêvait, la tête dans les étoiles. Des voyages, une séparation, des petits-enfants, des joies, des deuils, et puis la mort.

Toute l'histoire est racontée dans un jeu de regard entre la page de gauche - le personnage en situation - et la page de droite - ce qu'il regarde, à travers une fenêtre : une fente entre deux planches, des jumelles, une lunette astronomique, une porte -. Toute une vie qui défile à travers son regard. Les textes : de simples légendes. Une date, un lieu. L'histoire se lit dans les images, et dans leur déroulement, illustrations magnifiquement construites comme des panoramiques de cinéma, aplats de couleurs jouant des vides et des pleins, visages sans expression laissant au lecteur toute la place pour se raconter une histoire. Et cela fonctionne incroyablement bien. Ce roman graphique de Tom Haugomat, plus connu pour son travail d'illustrateur pour la presse, la publicité, ou l'édition, est son second après "Hors-pistes", qu'il avait signé avec la romancière Maylis de Kerangal. Il propose là son premier ouvrage seul, une absolue réussite, autant sur le plan graphique que narratif, qui demande au jeune lecteur un engagement inhabituel, mais salutaire, voire jouissif. "A travers" est dans la sélection des Pépites de Montreuil 2018.
Catégorie Album - À partir de 6 ans.
(Thierry Magnier - 184 pages – 20 Euros)
2
"Les amours d'un fantôme en temps de guerre", Nicolas de Crécy
"Les amours d'un fantôme en temps de guerre", Nicolas de Crécy (Albin Michel)

"Les amours d'un fantôme en temps de guerre", Nicolas de Crécy (Albin Michel)

© Laurence Houot - Culturebox
Nicolas de Crécy, peintre, auteur de bande dessinée, dessinateur incroyable, signe avec "Les amours d'un fantôme en temps de guerre" son premier roman illustré. Il y raconte la vie, les amours et les engagements d'un fantôme dans un monde où sévit la guerre. A travers cette histoire de fantôme, il interroge le lecteur sur la fragilité de notre monde "livre", et sur les dérives qui pourraient conduire à nouveau sur le chemin de la barbarie. "Nous n'aurons bientôt plus de témoignages directs des personnes vivant à l'époque qui précédait la guerre", souligne le dessinateur, "ne resteront que leurs fantômes, et ces fantômes sont notre mémoire", ajoute-t-il. Un livre sur la mémoire et sur l'histoire, dans lequel on retrouve la beauté et la force picturale de Nicolas de Crécy, et qui nous fait découvrir une écriture. Un style qui se tiendrait, s'il faut faire des comparaisons, entre Patrick Modiano et Lewis Carrol. Nicolas de Crécy, explorateur d'expression, a trouvé là un mode qui élargit sa palette, déjà vaste. Ce roman s'adresse aux enfants mais aussi aux adultes. Très réussi. "Les amours d'un fantôme en temps de guerre" est dans la sélection des Pépites de Montreuil 2018.
Catégorie Roman - À partir de 13 ans.
(Albin Michel – 216 pages – 23,90 euros)
A voir à la galerie Barbier&Mathon du 8 novembre 2018 au 5 janvier 2019, l'exposition "Carnets d'été", présentant des dessins et des aquarelles de Nicolas de Crécy.
3
"La naissance", Agnès Rosenstiehl
 "La naissance", "Les filles", "De la coiffure", Agnès Rosenstiehl (La Ville Brûle)

 "La naissance", "Les filles", "De la coiffure", Agnès Rosenstiehl (La Ville Brûle)

La Maison d'édition La ville brûle réédite trois titres d'Agnès Rosenstiehl, l'auteure de "Mimi Cracra" : "La naissance", "De la coiffure", et "Les filles". Trois titres cultes et révolutionnaires publiés à la fin des années 60 et au début des années 70, dans lesquels on parle librement (et loin des parents), des choses de la vie qui intéressent les enfants. "La naissance" raconte la rencontre, l'amour, et la naissance, très naturellement, et sans éluder, avec une représentation du corps devenue rare aujourd'hui. Ici on ne cache rien, mais on raconte avec un langage, des mots et des images, à hauteur d'enfant. Format carré, un dessin au trait, en noir et blanc, des bulles, et surtout pas de tabou… Les livres d'Agnès Rosenstiehl furent des objets précieux et source d'émotions pour les enfants curieux qui ont grandi dans les années 70 (ma pomme), et ils ne manqueront pas d'intéresser les enfants d'aujourd'hui. "Ce livre est parfait !" avait dit  Françoise Dolto en parlant de "La naissance" à sa sortie. Pas mieux.
Catégorie Album – À partir de l'âge des questions.
(La Ville brûle – 52 pages – 15 euros)
4
"L'incroyable histoire du mouton qui sauva une école" Thomas Gerbeaux et Pauline Kerleroux
"L'incroyable histoire du mouton qui sauva une école" Thomas Gerbeaux et Pauline Kerleroux (La Joie de Lire)

"L'incroyable histoire du mouton qui sauva une école" Thomas Gerbeaux et Pauline Kerleroux (La Joie de Lire)

Le ministre de l'éducation, un homme peu souriant très à cheval sur les lois, décide de fermer toutes les classes de moins de 30 élèves. Hélas, sur l'île aux Moutons, l'inspectrice dépêchée sur place en compte 29. Le maire, qui est aussi le vétérinaire, et que tout le monde, du coup, appelle le "vétérimaire", et sa fille Jeanne, trouvent un nouvel élève, Vincent. Petit problème : Vincent est un mouton. La visite du ministre en personne, qu'une tempête prolonge, un pull bien chaud tricoté avec la laine de Vincent et une invitation au déjeuner dominical avec son gigot… Le ministre changera-t-il d'avis ? Pour connaître la fin de cette histoire pleine de drôlerie et de suspense, "une histoire vraie, les journaux en ont parlé", il faut lire ce joli roman de Thomas Gerbeaux illustré par Pauline Kerleroux, deux amis d'enfance qui passaient leurs vacances près de la vraie Île aux Moutons, en Bretagne…
Catégorie Roman – À partir de 9 ans.
(La Joie de lire – 92 pages - 9.90 Euros)
5
"Les Conjugouillons", Claudine Desmarteau
"Les conjuguouillons", Claudine Desmarteau (Père Castor - Flammarion)

"Les conjuguouillons", Claudine Desmarteau (Père Castor - Flammarion)

© Laurence Houot - Culturebox
Ahhhhrghhh, les joies de la grammaire ! Claudine Desmarteau a inventé un petit monde peuplé de personnages colorés, dans ce style rock'n'roll et un brin provoc qu'on lui connait bien ("Le petit Gus", "Je veux un clone", "Mes petits démons", et plein d'autres) Le principe est aussi simple que génial : un temps par livre, un personnage par temps, et des histoires pour faire rigoler les enfants (et les adultes) avec la conjugaison, ce truc qui, en temps normal, donne des boutons à tout le monde. Un conseil : adoptez ces petits livres malins qui mettent la conjugaison en scène d'une manière extrêmement astucieuse. Merci Claudine Desmarteau !
Catégorie Documentaire Humour - À partir de 8 ans.
(Flammarion/Père Castor – 32 pages – 5 euros pièce).
6
"Toubien Toumal", Constance Verluca, Julien Hirsinger, Cathy Karsenty
"Toubien Toulmal", Constance Verluca, Julien Hirsinger, Cathy Karsenty  (Gallimard Jeunesse)

"Toubien Toulmal", Constance Verluca, Julien Hirsinger, Cathy Karsenty  (Gallimard Jeunesse)

© Laurence Houot - Culturebox
Toubien et Toumal sont deux frères. Des frères jumeaux. Et comme leur nom l'indique, Toubien fait tout bien, et Toumal fait … tout mal. Qu'est-ce que ça donne si on les observe dès le lever du jour ? Une scène et son reflet inversé. Toubien qui se lève comme une flèche dès que retentit la sonnerie du réveil, puis fait tout ce que Toumal ne fait pas : "il aère sa chambre, range son pyjama et s'habille avec les vêtements du jour, préparés la veille, cela va sans dire". Il vide le lave-vaisselle sans qu'on lui ait demandé, prend son petit déjeuner sans faire aucune miette, brosse ses dents dans les règles de l'art, prépare son cartable sans rien oublier, avant d'attaquer une journée d'école parfaite, exactement l'inverse de son frère Toumal… Mais Toubien fait-il toutjours tout bien et Toumal fait-il toujours tout mal ? Pas sûr...

Un joli livre qui aborde avec humour la question de la place de chacun dans une fratrie, souvent en opposition par rapport aux autres membres de la famille, mais jamais figée. Les textes sont mélodieux comme une chanson (Constance Verluca, et Julien Hirsinger, les auteur.e.s, font de la musique ensemble, ça doit être pour ça). Les illustrations de Cathy Karsenty, dessin jeté au trait noir et rehaussé d'aplats vifs et colorés, agrémentés de petites notes fléchées façon documentaire, sont très rigolos.
Catégorie Album - À partir de 5 ans.
(Gallimard Jeunesse – 40 pages – 10 euros)
7
"Cétékoi ? Cétéki ? Drôles de questions pour le découvrir !"
"Cétéki ? Cétékoi ?" (Taillandier Jeunesse)

"Cétéki ? Cétékoi ?" (Taillandier Jeunesse)

Louis XIV, La Première guerre mondiale, Jeanne d'Arc … Cétéki, Cétékoi ? Cette nouvelle série d'ouvrages propose aux enfants de découvrir l'histoire de manière ludique, sous forme de questions tantôt sérieuses, tantôt décalées, avec des réponses pas trop longues (deux pages) et des illustrations amusantes (ou pas, selon le sujet), complétées par des annexes utiles (glossaire, quiz, frises chronologiques). Une approche ludique, conjuguée à une grande rigueur scientifique, font de ces petits livres des portes d'entrée attrayantes dans l'histoire avec un grand H. Les ouvrages sont le fruit d'une collaboration entre des professeurs d'histoire de collèges et des auteurs jeunesse, et illustrés par différents dessinateurs. Très réussi. Les quatre premiers s'intéressent à Cléopâtre (Anne Terral, illustré par Zelda Zonk), Louis XIV (Martine Laffon et Hortense de Chabeneix, illustré par Adrienne Barman), Jeanne D'Arc (Caroline Laffon, illustré par Frédéric Rébéna), et la Première Guerre mondiale (Sophie Lamoureux, illustré par Zelda Zonk).
Catégorie Documentaire – À partir de 9 ans.
(Tallandier Jeunesse - 128 pages – 11.90 euros)
8
"Le livre du livre du livre", de Julien Baer et Simon Bailly
"Le livre du livre du livre du livre", Julien Baer, Simon Bailly (Hélium)

"Le livre du livre du livre du livre", Julien Baer, Simon Bailly (Hélium)

© Laurence Houot - Culturebox
On ouvre le livre. Thomas, six ans, est en vacances avec ses parents. La plage, la mer, les gens. Il se promène et perd ses parents. Déboussolé il aperçoit sur la plage un livre. On ouvre le livre. Il est plus petit, enchâssé dans le premier. Thomas, six ans, est en vacances avec ses parents. La montagne, la neige. Ses parents font la sieste. Thomas part se promener. Les gens, le paysage. La lumière commence à baisser. Thomas est perdu. Sur le sol, un livre. On l'ouvre. Il est encore plus petit, enchâssé dans les deux premiers. Thomas, six ans, est en vacances avec ses parents. La lune… Etc

Avec une narration en forme de mise en abîme astucieusement scénographiée dans un livre objet, cet album signé Julien Baer, musicien, compositeur (et accéssoirement frère d'Edouard), est aussi surprenant qu'amusant, et servi par le très beau graphisme de Simon Bailly. Pas de doute, ce "Livre du livre du livre" devrait interpeller les enfants.
Catégorie Album - À partir de 4 ans.
(Hélium – 56 pages – 16,90 euros)
9
"Capitaine Rosalie", Timothée de Fombelle
"Capitaine Rosalie", Timothée de Fombelle, Isabelle Arsenault (Gallimard Jeunesse)

"Capitaine Rosalie", Timothée de Fombelle, Isabelle Arsenault (Gallimard Jeunesse)

© Laurence Houot - Culturebox
Un nouveau roman de Timothée de Fombelle. Cette fois l'auteur de "Tobie Lolness" nous raconte l'histoire de Rosalie, une petite fille restée à la maison pendant que son papa est parti à la guerre. La Grande Guerre. Rosalie est trop petite pour aller à l'école, mais comme sa maman doit aller tous les jours travailler à l'usine, le maître a accepté sa présence dans la classe. Rosalie se fait toute petite, pour mieux "préparer son plan". Car la fillette s'est donné une mission : apprendre à lire. Son arme à elle pour découvrir une vérité trop difficile à dire pour les adultes…

Confirmation s'il en faut du talent de ce grand auteur pour la jeunesse, ici mis en valeur par les illustrations sensibles et très belles de la dessinatrice québécoise Isabelle Arsenault.
Catégorie Album - À partir de 6 ans.
(Gallimard Jeunesse – 64 pages – 12,90 euros)
10
"Dinausaurium", de Lily Murray, illustré par Chris Wormell
"Dinosaurium", Chris Wormell et Lilly Murray (Casterman)

Un livre à la mesure de son sujet : un grand format, qui explore ce temps où les êtres vivants sur la terre étaient aussi gigantesques qu'effrayants. Le livre parcourt leur histoire et nous les présente, de l'ère des reptiles, le Mésozoïque (- 256 millions d'années), jusqu'à leur disparition (-66 millions d'années). Les dessins de Chris Wormell sont somptueux. Avis aux fanatiques des dinosaures, ils ne seront pas déçus !
Catégorie Documentaire – À partir de 6 ans.
(Casterman - 112 pages – 25 euros)