Stephen King au Grand Rex pour la promo de "Doctor Sleep", suite de "Shining"

Par @valerieoddos Journaliste, responsable de la rubrique Expositions de Culturebox
Mis à jour le 20/09/2013 à 12H28, publié le 20/09/2013 à 11H19
Stephen King à la Nouvelle-Orléans (2011)

Stephen King à la Nouvelle-Orléans (2011)

© Charlie Varley / SIPA

Stephen King, qui publie « Docteur Sleep », la suite de Shining, sera à Paris pour la première fois le 16 novembre au Grand Rex pour rencontrer ses lecteurs. L’auteur américain légendaire, maître du thriller et de l’horreur, dédicacera son livre le 13 novembre.

Pour 31 euros, les fans de Stephen King vont pouvoir assister à une lecture d’extraits de son nouveau roman et lui poser des questions. Ils recevront un exemplaire de "Docteur Sleep" et, s’ils ont de la chance, ils auront droit en prime à une dédicace : une centaine d’exemplaires "pré-signés" seront distribués au hasard, annonce le site de la FNAC qui vend les places.
 
Stephen King est en tournée en France et en Allemagne pour la promotion de son livre. Il fera une séance de signatures à Paris le 13 novembre, annonce son site officiel sans préciser encore le lieu et l’heure.
Danny Torrance dans Shining
 
Danny Torrance, trente ans plus tard
"Docteur Sleep", dont la sortie est prévue le 30 octobre chez Albin-Michel, est la suite de "Shining" (1979), porté au grand écran par Stanley Kubrick en 1980. Une adaptation d'ailleurs contestée par l’écrivain, qui trouve le film "trop froid".
 
Le petit Danny Torrance, fils de Jack Torrance (Jack Nicholson dans le film), a grandi. Trente ans plus tard, il n’a jamais pu oublier le cauchemar de l’hôtel Overlook et vit dans l’angoisse d’avoir hérité des pulsions meurtrières de son père. Il est aide-soignant dans un hospice du New Hampshire et utilise ses pouvoirs surnaturels pour apaiser les mourants, d’où son surnom, Docteur Sleep (docteur sommeil). La rencontre d’une gamine va réveiller ses démons.
Danny Torrance (Danny Lloyd) dans "Shining" de Stanley Kubrick (1980)

Danny Torrance (Danny Lloyd) dans "Shining" de Stanley Kubrick (1980)

© Kobal / The Picture Desk / AFP
 
Stephen King veut qu'on tombe amoureux de ses personnages
"Aux séances de dédicaces, tout le monde me demandait ce qu’était devenu le gamin de ‘Shining’, a raconté Stephen King à la BBC. Malgré sa crainte que les gens qui avaient vibré en lisant "Shining" à 14 ans soient déçus de ne pas vivre les mêmes émotions trente an plus tard, il explique qu'il était "vraiment curieux de savoir ce qui lui était arrivé, parce que Danny était l’enfant d’une famille dysfonctionnelle."
 
Quand on lui demande s’il est devenu plus difficile de donner le frisson, il répond : "Je pense que c’est toujours possible de faire peur aux gens s’ils s’intéressent aux personnages. Je veux que le public en tombe amoureux".
 
Lauréat de nombreux prix et auteur de nombreux best-sellers, Stephen King a publié depuis 1974 une cinquantaine de romans dont nombre ont été adaptés au cinéma. Son premier roman "Carrie", déjà, avait été adapté par Brian de Palma.