Saphia Azzeddine dézingue les ultra-riches dans "Combien veux-tu m'épouser?"

Par @Culturebox
Publié le 20/06/2013 à 12H33
Saphia Azzeddine est notamment l'auteure de "Mon père est une femme de ménage", roman qu'elle a adapté au cinéma en 2011.

Saphia Azzeddine est notamment l'auteure de "Mon père est une femme de ménage", roman qu'elle a adapté au cinéma en 2011.

© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/P. BRIQUELEUR

Ne vous fiez pas à son air angélique... La belle franco-marocaine est une redoutable experte de la satire sociale qui fait mal et rire à la fois ! Elle s'était jusqu'alors appliquée à décrire l'univers des pauvres. Dans son cinquième roman, Saphia Azzeddine tire à boulets rouges sur les riches et leurs mœurs affligeantes.

Un décor de rêve : une île privée des Seychelles. Tatiana, bécasse sentimentale, rencontre Philip, un garçon bien de sa personne ; ils sont beaux, elle est riche, ils s'aiment et décident de se marier. Leur histoire a tout du conte de fées, oui... mais celui-ci est écrit par Saphia Azzeddine, spécialiste en démolition littéraire ! Des plages de sable fin aux coulisses du mariage, de Los Angeles à Paris, et de la meilleure copine à la femme de ménage, chaque personnage prend la parole, comme un chœur de pleureuses, et décrit ce couple en chemin vers l'autel. Sur la scène mondaine, les acteurs de cet univers d'ultra-riches et d'égoïstes liftés s'affrontent et s'esquivent...

L'auteure est venue présenter "Combien veux-tu m'épouser" sur le plateau du Soir 3.

https://videos.francetv.fr/video/NI_135881@Culture

Journaliste, scénariste, réalisatrice, écrivain... Saphia Azzeddine, née au Maroc, arrive en France à l'âge de neuf ans. Elle vit à Ferney-Voltaire, près de Genève où elle est un temps assistante diamantaire. C'est dans cette ville suisse que vivent ces "ultra-riches", monstres d'égoïsme et de cynisme, dont elle se moquent dans son cinquième roman. Voilà ce qu'elle fait dire à son personnage Philip, qui réussit à faire un "beau" mariage alors qu'il est issu d'un milieu modeste : "J’ai rencontré ma femme pendant mes vacances aux Seychelles sur l’île privée de Frégate. Pour faire des rencontres intéressantes, il faut écumer les endroits insolites en attendant d’elles un retour sur investissement. Je ne traque pas les héritières, mais comme elles ne se mélangent pas, autant s’incruster." Avec "Combien veux-tu mépouser?", Saphia Azzeddine a voulu démolir les mythes occidentaux de "l'amour-passion" et du "prince charmant". Il semble qu'elle y soit parvenue...
"Combien veux-tu m'épouser ?"

"Combien veux-tu m'épouser ?"

© Grasset
Combien veux-tu m'épouser?, de Saphia Azzeddine, éditions Grasset, 336 pages, 17,90 €.