Nice et les écrivains : Gaston Leroux

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/12/2012 à 13H58, publié le 11/12/2012 à 13H55
Gaston Leroux

Gaston Leroux

© AFP

France 3 Nice propose un florilège de sujets sur les grands écrivains ayant séjourné sur la Côte-d'Azur. Ici, Gaston Leroux.

https://videos.francetv.fr/video/NI_134821@Culture


Normand d'origine, né en 1868, Gaston Leroux est l'auteur prolifique et fameux des aventures de Rouletabille, et de nombreux romans d'enquête, dont une grande partie fût écrite à Nice. Installé au 53 Boulevard Gambetta en 1909, cet ancien journaliste, bon vivant profita jusqu'à son décès en 1927 du calme et du bon air niçois, et y fonde d'ailleurs la Société des Cinéromans, destinée à écrire et produire des films.

Très ingénieux, Gaston Leroux aime perdre ses lecteurs dans le dédale des possibilités qu'offrent les enquêtes qu'il relate, avant de démêler l'imbroglio de personnages et de situations par des pirouettes scénaristiques toujours renouvelées. Parmi ses livres les plus connus, l'on peut citer "Le Parfum de la Dame en Noir", "Le Fantôme de l'Opéra" et bien sûr le mystère de la Chambre Jaune". Tous trois ont été plusieurs fois adaptés à l'écran, à la télévision et au théâtre.

 

Le Mystère de la Chambre Jaune par Bruno Podalydès

Mais en plus de ses romans, c'est le tempérament exacerbé et voluptueux de Gaston Leroux qui laissera une trace dans la mémoire niçoise : joueur, il gagne et perd des sommes phénoménales au Casino, tout en s'imposant une rigueur dans son métier d'écrivain. Chaque jour, 4 pages de rédaction sont pour lui le minimum obligatoire pour un travail efficace.

Ces histoires, qui naissent de son imagination et de l'observation de Nice et ses habitants, il les raconte également chaque soir à sa famille, jusqu'au jour où il peut apposer au bas de la page le mot Fin. Et ce jour-là, c'est toute la famille qui avec lui fête l'aboutissement de cette nouvelle enquête, que Gaston Leroux marque d'un coup de feu tiré par la fenêtre.