Littérature : Festival America à Vincennes avec Toni Morrison

Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 19/09/2012 à 15H26
Toni Morrison, prix Nobel de littérature  1993

Toni Morrison, prix Nobel de littérature 1993

© Julio Cortez/AP/SIPA

La prix Nobel Toni Morrison, Russell Banks, Luis Sepulveda ou Juan Gabriel Vasquez : près de 75 écrivains de 13 pays de tout le continent américain se retrouvent de jeudi à dimanche à Vincennes au Festival America, qui fête ses dix ans et s'ouvre pour la première fois au Sud.

Le clip d'America 2012 :

Toni Morrison, invitée d'honneur
La première édition de ce Festival, considéré comme la principale manifestation littéraire en France consacrée aux littératures américaines, avait eu lieu un an après le 11 Septembre. Depuis, tous les deux ans, America réunit des dizaines d'auteurs du Nouveau Monde et plus de 30.000 visiteurs dans la ville du Val-de-Marne.

Invitée d'honneur cette année, Toni Morrison, prix Nobel de littérature 1993, monstre sacré des lettres américaines, qui explore dans son oeuvre la réalité de la condition afro-américaine, recevra jeudi soir la Médaille de la Ville de Vincennes. A 81 ans, l'auteur de "Beloved", prix Pulitzer 1988, parlera notamment de son roman, "Home", poignante plongée dans l'Amérique de la ségrégation des années cinquante, parmi les meilleures ventes en France depuis sa parution fin août aux Editions Christian Bourgois.

Toni Morrison soutient aussi avec passion Barack Obama. Politique et littérature font d'ailleurs l'objet d'un des nombreux débats proposés, à quelques semaines de l'élection présidentielle américaine.

L'affiche du 10e Festival America de Vincennes

L'affiche du 10e Festival America de Vincennes

© DR
Huit pays d'Amérique du sud invités
Mais, pour célébrer son dixième anniversaire, et le 520e anniversaire de la découverte de l'Amérique, America a un peu réduit cette année la place des Nord-américains pour accueillir des écrivains de huit pays d'Amérique latine : Chili, Argentine, Brésil, Pérou, Colombie, Uruguay, Nicaragua et Guatemala.

Une centaine de rendez-vous permettront de s'interroger sur cette "Amérique globale". Parmi les thèmes abordés, l'identité, l'immigration, la guerre, la famille ou la ville. America célèbre aussi cette année les Peuples premiers, des Inuits aux Indiens, avec des spectacles, des rencontres et des films.

Parmi les écrivains qui traversent l'Atlantique, le Québécois Louis Hamelin, l'Haïtien Lyonel Trouillot, les Américains Russell Banks (avec son dernier roman "Lointain souvenir de la peau"), Percival Everett, Hector Tobar et Adam Ross, l'Argentin Alan Pauls, l'Uruguayen Carlos Liscano, le Chilien Alejandro Zambra ou le Colombien Juan Gabriel Vasquez, dont le roman "Le Bruit des choses qui tombent" (Seuil) figure dans les sélections étrangères du Médicis et du Femina.

Le Festival a également invité cette année neuf des vingt meilleurs jeunes romanciers sélectionnés par le magazine The New Yorker, dont le Canadien d'origine lettone David Bezmozgis. Ils parleront de leur parcours, leurs attentes, leurs difficultés, leur vision du "métier" d'écrivain.

De nombreuses animations permettront aux lecteurs de rencontrer les auteurs. S'y ajoutent un Salon du livre, des projections de films, des expositions photos et des concerts. Une grande journée professionnelle, en partenariat avec le magazine Livres Hebdo, réunira jeudi de 14h30 à 18h30 libraires, bibliothécaires, traducteurs et étudiants.