Amélie Nothomb publie son 27e roman : "Décevoir mes lecteurs me terrifie"

Mis à jour le 16/10/2018 à 14H13, publié le 16/10/2018 à 14H09
Amélie Nothomb, invitée de 20h30 le dimanche

Amélie Nothomb, invitée de 20h30 le dimanche

© France 2 Culturebox - capture d'écran

"Les prénoms épicènes" (Albin Michel) est le 27e roman de l'écrivaine belge en 26 ans. Celle qui "écrit huit heures par jour" confie sa peur de décevoir ses lecteurs, avec qui elle entretient une relation profonde. Amélie Nothomb était l'invitée de Laurent Delahousse dans 20h30 le dimanche sur France 2.

Depuis "Hygiène de l'assassin", sorti en 1992, Amélie Nothomb a publié plus d'un roman par an. Une écriture prolifique qui pourrait envahir les rayons des librairies, si la romancière belge venait à publier les 67 autres livres déjà prêts dans ses tiroirs. "Rassurez-vous, il n'y aura pas de déferlante", confie Amélie Nothomb qui écrit huit heures par jour (quatre heures sur ses romans et quatre heures pour répondre au courrier de ses fans). Elle était l'invitée de 20h30 le dimanche sur France 2. 
Amélie Nothomb invitée de 20h30 le dimanche


"Un prénom épicène est un prénom qui convient aux deux sexes. Chaque fois que je rencontre quelqu'un qui a un prénom épicène, je me demande ce que ça a pu induire comme fascinant malentendu dans sa vie", explique l'écrivaine.

Après sept semaines, "Les prénoms épicènes" est toujours dans le top 15 du classement des meilleures ventes. Visiblement, l'amour que ses lecteurs portent à la romancière est intacte, elle que la perspective de les décevoir "terrifie".
 

Vous savez ce sont souvent des gens qui m’écrivent, des correspondances qui durent parfois depuis plus de 20 ans, imaginez la profondeur de ce lien. Ce sont parfois des gens que je connais infiniment mieux que des membres de ma famille, donc pour moi ce ne sont pas des fans, ce sont des amis intimes et évidemment que j’ai peur de les décevoir.

Amélie Nothomb 
Les prénoms épicènes - Amélie Nothomb - éditions Albin Michel 

Les prénoms épicènes - Amélie Nothomb - éditions Albin Michel 

© Editions Albin Michel

Amélie Nothomb a été récompensée par le Grand Prix du Roman de l’Académie française en 1999 pour "Stupeur et tremblements", par le Grand Prix Jean Giono pour l’ensemble de son œuvre et a obtenu le Prix de Flore 2007 pour "Ni d'Eve ni d'Adam".