"Le Saut des Français" : une petite histoire pour mieux raconter la grande

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 03/10/2012 à 17H50
Louis-Gilles Pairault - Le Saut des Français

Louis-Gilles Pairault - Le Saut des Français

© France3/Culturebox

En 1792, Nice n'est pas française. Et face aux troupes républicaines qui tentent d'envahir la région, les habitants se groupent en milices, les Barbets. Ceux-ci, quand ils capturent leurs ennemis, les précipitent du haut d'une falaise, surnommée depuis Le Saut des Français. C'est au coeur de cette époque troublée que se situe l'histoire racontée par Louis Gilles Pairault dans son livre qui porte le nom du fameux lieu-dit.

Dans ce roman, Jacques, un militaire français, tombe éperdument amoureux d'Elisa, niçoise d'origine modeste, alors que ses troupes combattent les habitants de la ville. Cette aventure, qui n'est pas sans rappeler celle d'un certain couple Shakespearien, permet donc à l'écrivain-historien de décrire cette période peu connue de l'histoire française, au travers de l'histoire d'amour impossible des deux jeunes gens. 

"Le Saut des Français, un amour à Nice sous la Terreur" de Louis Gilles Pairault (Ouest France Editions)
224 pages - 15,90 euros