Le Prix du Roman Métis récompense Tierno Monénembo

Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 07/11/2012 à 20H00
"Le terroriste noir", Tierno Monénembo

"Le terroriste noir", Tierno Monénembo

© Mychele Daniau / AFP

Le Prix du Roman Métis a récompensé Tierno Monénembo pour "Le Terroriste noir" publié au Seuil, ont annoncé mercredi "La Réunion des Livres" et la ville de Saint Denis de la Réunion. Il succède ainsi à Lyonel Trouillot (2011) et Maryse Condé (2010). Le Prix sera remis jeudi lors d'une cérémonie à Saint Denis.

L'interview Culturebox de Tierno Monénembo par Pierre-Yves Grenu

https://videos.francetv.fr/video/NI_133293@Culture

L'histoire vraie d'un tirailleur sénégalais
"Le terroriste noir" raconte l'histoire d'un tirailleur sénégalais devenu résistant dans les vosges durant la seconde guerre mondiale. "Tout commence en lisière de la forêt des Vosges, un jour de 1940, quand un père et son fils partis cueillir des champignons tombent par hasard sur un +pauvre nègre+ endormi au pied des arbres".

Le "nègre", c'est Addi Bâ jeune guinéen adopté en France à l'âge de 13 ans sous l'injonction d'un devin bambara, affecté dans le 12e régiment des tirailleurs sénégalais. Capturé après la bataille de la Meuse, Addi Bâ s’évade. Il erre dans la forêt avant d'être accueilli dans le village de Romaincourt. Son arrivée bouleverse ce petit village des Vosges. Les Allemands, à ses trousses, surnomment ce résistant "le terroriste noir".

Lire la critique du livre par Laurence Houot-Rémy de Culturebox.

Né en Guinée en 1947, Tierno Monénembo qui vit en France depuis 38 ans, avait reçu le prix Renaudot pour "Le Roi de Kahel" (2008). Son oeuvre, comprenant une dizaine d'ouvrages principalement ancrés dans l'histoire du pays peul, est une des plus importantes de la littérature africaine d'aujourd'hui.

Tierno Monénembo parle de son roman

[ EXTRAIT ]
"Maintenant que la mémoire est close, maintenant que le destin s'est accompli, je crois qu'elle disait vrai. Cet homme était déjà là avant que je vienne au monde, confiné dans la lumière du soleil, dans la vibration de l'air, dans les bruissements de la nuit et puis, un beau jour, s'est fondu dans nos vies et pour finir il est devenu une étoile qui luira à jamais dans le ciel de Romaincourt."