Le Prix du roman Fnac attribué à « Peste et Choléra » de Patrick Deville

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 29/08/2012 à 10H20
Patrick Deville (Paris, mai 2012)

Patrick Deville (Paris, mai 2012)

© Coutier Bruno / Sipa

Le 11e prix du roman Franc a été décerné mardi soir à Patrick Deville pour « Peste et Choléra » (Seuil), qui raconte l’épopée d’un explorateur en blouse blanche, Alexandre Yersin, parti au bout du monde pour découvrir le bacille de la peste

Chercheur à l'Institut Pasteur, né suisse dans le canton de Vaud en 1863 et mort français à Nha Trang, en Indochine, en 1943, Alexandre Yersin, jeune bactériologiste, travaille sur la tuberculose et la diphtérie à  Paris. Mais très vite, il part en Asie, se fait marin puis explorateur. Il découvre le bacille de la peste lors de la grande épidémie de Hong Kong en  1894, prodigue des soins gratuits, développe la culture de l'hévéa et de l'arbre à quinquina.

Un grand voyageur par un grand voyageur
Lui-même voyageur impénitent et esprit cosmopolite, Patrick Deville, né en 1957, a suivi les traces de son héros autour du monde pour raconter cette extraordinaire aventure scientifique et humaine. Il s'est aussi plongé dans les correspondances et les documents déposés aux archives des Instituts Pasteur.

"Peste et Choléra" fait suite à "Equatoria" (Seuil, 2009), sur l'explorateur Brazza, et "Kampuchéa" (Seuil, 2011), sur le régime khmer rouge, autres carnets de voyages dans lesquels Patrick Deville retrace des destins héroïques ou cruels et propose une réflexion sur les utopies du XXe siècle et leurs échecs.

L'auteur dirige la Maison des Ecrivains Etrangers et Traducteurs (MEET) de Saint-Nazaire. Son oeuvre a été traduite en dix langues.

Créé en 2002, le Prix du Roman Fnac ouvre le bal des distinctions littéraires. Son jury est composé de 400 adhérents et de 400 libraires de la Fnac. Il se réunit après la lecture de plus de 250 romans pendant tout l'été. Le lauréat est élu parmi une présélection de 30 ouvrages.