"La politique du tumulte" : le roman noir de la guerre Chirac-Balladur

Par @Culturebox
Mis à jour le 13/02/2013 à 12H20, publié le 13/02/2013 à 10H57
François Médéline

François Médéline

© Mary-Ann

François Médéline fait une entrée remarquée dans le petit monde des romans noirs avec « La politique du tumulte ». Pour son premier roman, ce jeune écrivain, né à Lyon, frappe juste par sa maîtrise de l’intrigue et du style avec ce polar sinueux et brillant.

Attention il va falloir vous accrocher car ça va secouer les bonnes consciences. Si vous aviez encore une haute idée de la politique, de la police et de la justice, vous allez déchanter. Attention il va falloir vous accrocher aussi au début de la lecture de ce roman de François Médéline pour bien suivre les parcours mêlés des différents protagonistes car ils sont nombreux. Mais une fois rentrés dans ces univers glauques et sans scrupule, vous serez à votre tour accro du venin distillé dans ce polar politico judiciaire.

Une guerre fratricide sur fond de faits divers
François Médéline plonge dans les méandres tortueux des services secrets et de la guerre fratricide que se sont livrés  en 1993 Edouard Balladur, alias « Louis XV », à Matignon, Jacques Chirac, « le grand », l’ex ami de trente ans, pendant que l’ombre de François Mitterrand, « Dieu » fait de courts passages. En filigrane Charles Pasqua et Nicolas Sarkozy font partie du jeu.

Roman à clés comme on dit, ou plutôt petits arrangements avec la réalité. François Médéline, diplômé de Sciences Po, nous fait bénéficier de sa bonne onnaissance de ce monde politique pas toujours très limpide. Il mêle librement à ces scènes de pouvoir, deux faits divers qui ont marqué les esprits : l’affaire Alègre qui associa injustement Dominique Baudis à une sombre affaire de viol et proxénétisme, et l’affaire Ranucci condamné à mort en 1976 pour le meurtre d’une petite fille.

Prostitution et plus... entre Rhône et Saône
François Médéline, né à Lyon, va ainsi imaginer dans le décor lyonnais, un député-maire d’Oullins, fils du président du Sénat mêlé à une histoire de prostitution et de partouze. Face à l’instruction en cours, tout est bon pour étouffer l’affaire, corruption, intimidation des juges, manipulation des journalistes, voire violence exercée par la pègre de la drogue.

Un agent de la DST, ancien d’Algérie, expert en barbouzeries fait aussi son entrée en scène. Une jeune journaliste mène parallèlement une enquête personnelle en compagnie d’un proxénète cocaïnomane, sur l’accident qui a tué sa mère. Une histoire d’amour improbable semble adoucir les mœurs. Mais dans ce monde, les innocents ont peu de chance de sortir indemnes.
 
De Lyon à Paris en passant par la Corse, François Médéline entremêle ces univers de la politique, de la prostitution ou du monde judiciaire avec dextérité et brutalité. « La politique du tumulte » entre Rhône et Saône prend des allures nord américaines dans le style d’un James Ellroy nourri à la sauce de la Ve République française de la fin du siècle dernier.
La politique du tumulte
 
« La politique du tumulte » de François Médéline, édition La manufacture de livres.