La femme qui décida de passer une année au lit...

Par @Culturebox
Publié le 09/02/2013 à 17H15
Et si je restais au lit pour la Journée de la Femme ? (image prétexte)

Et si je restais au lit pour la Journée de la Femme ? (image prétexte)

© Mark John / Cutura Creative / AFP

Le 8 mars c'est la Journée de la Femme. Et si ce jour-là la gent féminine restait tranquillement à buller sous la couette ? C'est la suggestion que lance la maison d'édition Charleston à l'occasion de la sortie du roman "La femme qui décida de passer une année au lit", de l'Anglaise Sue Townsend. Une campagne malicieuse et un mot d'ordre qui pourraient bien faire quelques émules...

Des tracts et des badges "Je passe ma journée au lit" seront distribués dans les rues de Paris durant la semaine du 8 mars. Quant à  l'éditrice, elle promet de se plier à ce mot d'ordre.

Femmes au bord de la crise de nerf entre boulot, transports, supermarché,  ménage et famille, expliquez à tous que, pour une fois, vous restez au lit. Et  si on vous le reproche, dites que vous cherchez le sens de la vie, comme Eva,  l'héroïne de "La femme qui décida de passer une année au lit", une comédie satirique so British.

Une femme dit stop à l'horizontale
Le jour où ses jumeaux quittent la maison pour entrer à l'université, Eva  dépose les armes. Après 17 ans de course effrénée pour tenter d'être performante sur tous les fronts, elle a envie de hurler "stop !". Alors, au beau milieu de la journée, elle se met au lit... et y reste un an.

Son mari, Brian, astronome empêtré dans une liaison extraconjugale, est très contrarié. Qui lui préparera son dîner ? "Tu ne cherches qu'à attirer l'attention", l'accuse-t-il. Mais des centaines d'admirateurs, voyant dans son geste une forme de protestation, se pressent sous la fenêtre de sa chambre,  tandis qu'un nouvel ami lui apporte thé et sollicitude.

Un tableau de la comédie humaine à la fois sombre et follement drôle.

Diabétique, devenue aveugle il y a une douzaine d'années, Sue Townsend, 66  ans, mère de 4 enfants, est notamment l'auteur de la série pour la jeunesse  "Journal secret d'Adrien 13 ans 3/4" ("Adrian Mole"), vendue à 8 millions d'exemplaires.

"La femme qui décida de passer une année au lit"  de Sue Townsend - Editions  Charleston - 448 p. - 21 euros (Sortie le 15 février)