Joël Dicker : "Ce qui m'attire ce sont les secrets enfouis dans une communauté très restreinte"

Jean-Michel Ogier
Par @jmo1512
Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 27/03/2018 à 16H52, publié le 27/03/2018 à 16H51
Joël Dicker invité du Soir3

Joël Dicker invité du Soir3

© France 3 / Culturebox

"La disparition de Stéphanie Mailer" c'est le titre du nouveau roman de Joël Dicker paru aux Editions de Fallois. Ce roman "un peu policier" comme il le décrit lui-même, se déroule aux Etats-Unis et met en scène un policier qui, 20 ans après une enquête qu'il pensait avoir résolue relance des investigations à la suite de la disparition d'une journaliste. Joël Dicker était l'invité du Soir3

"On parle souvent d'un succès assuré mais il n'y a pas de recette. Quand je passe deux ans et demi à écrire ce livre je me demande si des gens le liront et si ça plaira.

Que Joël Dicker se rassure, "La disparition de Stéphanie Mailer" est bien parti pour connaître le même succès que "La vérité sur l'affaire Harry Québert" son deuxième roman qui l'avait propulsé dans la lumière en 2012 et lui avait valu le Grand prix du roman de l'Académie française ainsi que le Goncourt des lycéens et "Le Livre des Baltimore" en 2015.

https://videos.francetv.fr/video/NI_1209395@Culture

Un roman un peu policier

Stéphanie Mailer, une journaliste alerte un policier concernant l'enquête qu'il avait menée 20 ans plus tôt sur quatre meurtres. Elle lui dit qu'il s'est trompé dans l'identification du coupable. Il ne la croit pas et quatre jours après Stéphanie Mailer disparaît. Le policier remonte l'enquête sur Stéphanie et sur ce quadruple meurtre.

Une nouvelle fois Joël Dicker construit son récit entre passé et présent.

On ne peut pas savoir où on va si on ne sait pas d'où on vient. Pour la construction d'une histoire, comme pour la construction de soi on a besoin d'avoir quelque chose qui a existé avant qui nous a construit ou brisé pour la compréhension.


Même s'il s'agit d'un roman "un peu policier", "La disparition de Stéphanie Mailer" est, selon son auteur un roman sur les personnages du livre qui sont "à la recherche de leur vérité dans un moment de leur vie assez difficile." 

Le goût pour la communauté en huis clos

L'action se déroule aux Etats-Unis dans une petite ville calme de la côte est. Une  Amérique qui tient à coeur à Joël Dicker parce qu'il l'a connue pour avoir passé tous ses étés dans le Maine "dans une de ces petites villes où on croit qu'il ne se passe rien et pourtant ...
C'est ce qui m'attire : les secrets enfouis dans une communauté très restreinte, un huis clos dans lequel tout le monde sait, tout le monde a SA vérité. Mais QUELLE vérité?""

"Laissez nous être des jeunes !"

Joël Dicker suit de près les manifestations des jeunes américains contre les armes. "C'est le réveil d'une jeunesse qui dit on en peut plus de se faire tirer dessus à des concerts, à l'école. Face à la réponse du gouvernement qui veut surarmer les profs ils disent laissez nous être des jeunes et vivre notre jeunesse sans la peur de se faire tuer.

La disparition de Stéphanie Mailer couverture 2 © DR