"L'oeuf de la victoire" de Paul Bourillon : une saga de 7 tomes tirée d'une mystérieuse lettre

Mis à jour le 01/08/2018 à 17H31, publié le 01/08/2018 à 17H29
"L'oeuf de la Victoire", Paul Noubleril, éditions Desbaumes

"L'oeuf de la Victoire", Paul Noubleril, éditions Desbaumes

© France 3 / culturebox / capture d'écran

Paul Bourillon, alias Paul Noubleril, est un auteur provençal qui s'est lancé dans une aventure folle. Il a écrit 7 tomes d'une grande fresque romanesque "L'oeuf de la Victoire" (ed. Desbaumes) à partir d'une lettre assez mystérieuse retrouvée dans une vieille armoire familiale. Si le premier tome, "Les enfant Nougaza" est sorti en 2001, le reste de la saga a été publié au printemps.

Paul Noubleril est un écrivain et journaliste originaire de Vauvenargues, dans les Bouches-du-Rhône. Sa vie a pris un tournant original lorsqu'il a découvert dans une armoire familiale une lettre écrite en 1884. Elle a été écrite par un mystérieux homme alors incarcéré à la prison politique de Madrid. Un appel à retrouver un trésor sur fond d'histoires politiques dans l'Egypte du XIXe siècle et la construction du Canal de Suez. Le point de départ pour l'écrivain de sa saga "L'oeuf de la Victoire"

Reportage : France 3 Provence-Alpes : F. Renard / J. Hessas / A. Boi

https://videos.francetv.fr/video/NI_1272131@Culture

Cette lettre jaunie et encore dans son enveloppe a changé sa vie. Paul Bourillon, alias Paul Noubleril, a alors consacré de nombreuses années à la rédaction de ces 7 tomes. Le premier "Les enfants de Nougaza", publié en 2001, emmène les lecteurs au sources du Nil. Au XIXe siècle, la traite des noirs battait son plein pour permettre le lucratif commerce de l'ivoire. L'auteur commence ici sa saga, qui emmènera ensuite le lecteur dans une grande fresque historique et romanesque dans l'Egypte du XIXe siècle. L'écriture des 6 autres tomes a été terminée l'année dernière et les ouvrages ont été publiés au printemps 2018 aux éditions Desbaumes. 1500 pages inspirées par cette mystérieuse lettre. Paul Bourillon a fait d'innombables recherches pour tenter de savoir qui était l'auteur et si tout ce qui était écrit était vrai. Comme la présence d'un trésor caché dans la commune de Vauvenargues. Il avoue l'avoir cherché, mais il ne l'a toujours pas trouvé.