Grégoire Delacourt heureux d'être à Lille pour "Danser au bord de l'abîme"

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/01/2017 à 09H11, publié le 16/01/2017 à 18H27
L'auteur Grégoire Delacourt est à Lille dans la brasserie qui lui a servi de décor pour son livre "Danser au bord de l'abîme"

L'auteur Grégoire Delacourt est à Lille dans la brasserie qui lui a servi de décor pour son livre "Danser au bord de l'abîme"

© France 3 / Culturebox

Grégoire Delacourt publie chez JC Lattes son nouveau roman "Danser au bord de l'abîme". L'écrivain originaire du Nord a campé une partie de son récit entre Lille et le littoral. A l'occasion de la signature du livre, une équipe de France 3 l'a rencontré.

Après le succès de "La Liste de mes envies", le livre s'est vendu à 400 000 exemplaires, Grégoire Delacourt publie son sixième roman "Danser au bord de l'abîme". Une nouvelle histoire d'amour et de coup de foudre qui se déroule dans le nord de la France. A l'occasion d'une séance de signature, l'auteur revient à Lille, dans les lieux qui l'ont inspiré. 

Tout commence rue de Béthune, à Lille, dans une brasserie chic au charme désuet. Emma, qui habite le tranquille domaine des vignes à Bondues fait une halte à la brasserie André et entrevoit tout à coup, la bouche d'un homme. Sa vie va basculer.

Reportage : C. Massin / P. Duluc . M. Vansteekiste

https://videos.francetv.fr/video/NI_898759@Culture


"Danser au bord de l'abîme" : tout est dit dans le titre du sixième roman de Grégoire Delacourt. Le lecteur se trouve ballotté dans les tourments amoureux d'Emma. Un roman au style plus affirmé pour l'auteur à succès, mais comme le confirm Karina Hocine, son éditrice, "ses obsessions sont les mêmes". 
grégoire delacourtbis.png © France 3 / Culturebox

"C'est un peu mon histoire. Emma est très heureuse, Elle a 3 enfants, un mari. Tout va bien. Elle a 40 ans. Et on ne s'attend à rien d'autre. on se dit : ça y est, ma vie est là, le bonheur est là, j'ai tout ce qu'il me faut... Et tout d'un coup, il y a une possibilité d'autre chose. Elle voit la bouche d'un homme, même pas son visage. Le type ne la voit pas. Il y a un truc qui la transperce, qui la tisonne... Et là elle sait que sa vie bascule." : "Ca m'est arrivé. Il y a 17 ans  racontait Grégoire Delacourt sur le plateau de France 3 Lille C'est toujours en cours et ça se passe très très bien",