Festival Polar : Céline Denjean distinguée pour son roman "Le Cheptel"

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Publié le 22/10/2018 à 14H23
Céline Denjean tient un exemplaire de son roman "Le Cheptel", à Cognac le 20 octobre 2018

Céline Denjean tient un exemplaire de son roman "Le Cheptel", à Cognac le 20 octobre 2018

© Anne Lacaud / PhotoPQR / Sud-Ouest / MaxPPP

"Le Cheptel" de Céline Denjean a reçu le Prix du meilleur roman francophone au 23e Polar, le festival de Cognac (Charente) qui, de vendredi à dimanche, a célébré le genre policier dans toutes ses formes d'expression. "Le Cheptel" est le troisième ouvrage de cette ancienne éducatrice spécialisée.

Publié aux éditions Marabout, "Le Cheptel" se déroule en Lozère, où le corps d'une jeune femme est retrouvé. Rapidement, les enquêteurs de la section de recherche de Nîmes ont la conviction qu'elle a été victime d'une chasse à l'homme.

Le Prix du meilleur roman international a été attribué à "Sauvage" de Jane Harper (Calmann Lévy). Après le succès de "Canicule", cette auteure australienne entraîne le lecteur dans une énigme en plein bush, à travers le personnage d'un agent fédéral qui enquête sur la disparition d'un témoin clé dans une affaire de blanchiment d'argent à grande échelle.

Le palmarès jeunesse, BD, cinéma...

Le festival a par ailleurs récompensé "Le dossier Handle" de David Moitet (Didier Jeunesse) dans la catégorie du Meilleur roman jeunesse. En bande dessinée, le Prix Polar de la meilleure série francophone est allé à "Atom agency"/Tome 1 de Yann et Schwartz (éditions Dupuis).

"Charogne" de Borris et Benoît Vidal (Glénat) est lauréat du Prix du meilleur one shot ou dyptique.

Côté cinéma, "Amare amore" de Julien Paolini a obtenu le Prix du meilleur long métrage et "Jusqu'à ce que la mort nous unisse" de Delphine Lemoine, celui du meilleur long métrage francophone.