Entretien avec Jérôme Ferrari, auteur de "Où j'ai laissé mon âme"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 09/12/2010 à 14H41
Entretien avec Jérôme Ferrari, auteur de "Où j'ai laissé mon âme"

Entretien avec Jérôme Ferrari, auteur de "Où j'ai laissé mon âme"

© Culturebox

Jérôme Ferrari, lauréat du prix roman France Télévisions pour " Où j'ai laissé mon âme " (Actes Sud) a accordé à Christian Tortel un long entretien chez lui à Ajaccio (Corse).

https://videos.francetv.fr/video/NI_480605@Culture

Sont abordées diverses questions sur ce livre à l'écriture ample et profonde, malgré sa relative brièveté (154 pages), qui raconte la vie de deux officiers français pendant la guerre d'Algérie (Trois jours de la Bataille d'Alger, en mars 1957), dont l'un n'accepte pas son rôle de tortionnaire.
Les influences de l'auteur, l'aliénation des combattants en guerre, un conflit incommunicable. Une écriture influencée par un documentaire (" L'ennemi intime " de Patrick Rotman), un séjour de quatre ans en Algérie, et la formation de philosophe de Jérôme Ferrari.
" Où j'ai laissé mon âme ", comme " Des hommes " de Laurent Mauvignier, ou encore " LeRapt " d'Anouar Benmalek (tous deux parus en 2009) font partie de ses romans qui traitent de la guerre d'Algérie dans toute sa complexité, sans manichéisme, servis par une écriture puissante,et qui laissent présager d'une mémoire apaisée.