"A la Folie" de Clémentine Célarié : "Je n'aime pas le mot handicap !"

Mis à jour le 23/12/2017 à 11H47, publié le 18/12/2017 à 19H34
Clémentine Célarié sur le plateau de France 3 Paris Ile de France pour présenter son roman "A la Folie"

Clémentine Célarié sur le plateau de France 3 Paris Ile de France pour présenter son roman "A la Folie"

© France 3 / Culturebox

"A la folie", le nouveau roman de la comédienne Clémentine Célarié, sorti en octobre dernier aux éditions du Cherche Midi, traite avec justesse et humour du handicap. Le livre raconte l’histoire de Marguerite ou comment une comédienne qui met en place un atelier de théâtre dans un institut pour handicapés va bouleverser la vie de ses participants.

Invitée sur le plateau de France 3 Paris Ile de France, Clémentine Célarié raconte les raisons qui l'ont motivée à écrire son nouveau roman :  "A la folie", l'histoire d’une rencontre, belle et singulière.

https://videos.francetv.fr/video/NI_1146065@Culture

Le point de départ du roman

Au début du roman de Clémentine Célarié, le lecteur fait la connaissance de Marguerite, une femme au bord du burn out qui rompt avec le système. Quelqu'un déguisé en Père Noël, vient la sauver : c'est Raoul, un personnage issu de "l'anormalité". Il lui chante "Aline" de Christophe, elle le croit saoul, il est juste tétraplégique. Il l'emmène dans le centre où il vit, et elle y retrouve tout ce qui manque dans notre société : la poésie, la liberté et l'urgence de vivre.

C'est un livre sur l'émerveillement de la différence

Clémentine Célarié

La comédienne, qui apparaît dans la mini-série "Vestiaires" sur France 2, est très sensible aux difficultés des invalides. En 2013 elle a monté le spectacle "La danse immobile" avec son ami Thierry Monfray, atteint de la maladie de Charcot, et deux danseurs de hip-hop. Car pour Clémentine Célarié, le handicap est, certes, une entrave pour les corps mais il insuffle aussi une puissante dose d'énergie et de créativité. 

Je n'aime pas le mot "handicapé", c'est des gens différents dans leur force et dans leur dépassement d'eux-mêmes 

Toute ressemblance avec la réalité...

En écrivant "A la folie", Clémentine s'est inspirée de loin ou de près de sa propre personne. Personnalité hors norme, un peu "fofolle", la comédienne ressent de plus en plus d'oppression à s'exprimer librement. "Quand on est avec des êtres différents et contraints, il y a une urgence de vivre, on va dans l'essentiel et dans la vérité des rapports", lance-t-elle.
Couverture A la Folie © Cherche Midi

"A la folie" de Clémentine Célarie au Cherche Midi, 266 pages, 17,50 €.