15 romans français dans la première sélection du prix Femina

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/10/2017 à 14H06, publié le 14/09/2017 à 17H24
L'écrivain François-Henri Désérable, en lice dans tous les grands prix d'automne 2017.

L'écrivain François-Henri Désérable, en lice dans tous les grands prix d'automne 2017.

© Joel Saget / AFP

Quinze romans français dont un premier roman et 13 romans étrangers figurent dans la première sélection du prix Femina dévoilée jeudi. On y retrouve notamment François-Henri Désérable ("Un certain M. Piekielny", Gallimard) et Alice Zeniter ("L'art de perdre" chez Flammarion), déjà en lice dans plusieurs prix d'automne.

Parmi les auteurs sélectionnés par le jury exclusivement féminin du Femina, on trouve François-Henri Désérable ("Un certain M. Piekielny", Gallimard), seul auteur à être en lice pour tous les grands prix d'automne (Goncourt, Renaudot, Médicis et Femina).

On retrouve également Alice Zeniter ("L'art de perdre", Flammarion) en lice également pour le Goncourt et le Renaudot et récente lauréate du prix littéraire du journal Le Monde et du prix des libraires de Nancy, et Véronique Olmi ("Bakhita", Albin Michel) récompensée mercredi par le prix du roman Fnac.

Le Femina a prévu deux autres sélections (les 4 et 17 octobre) avant la remise du prix le 8 novembre.

Voici la liste, par ordre alphabétique d'auteurs, de la première sélection du Femina 2017.

Romans français:
- Jakuta Alikavazovic, "L'avancée de la nuit" (L'Olivier)
- Arno Bertina, "Des châteaux qui brûlent" (Verticales)
- Yves Bichet, "Indocile" (Mercure de France)
- Miguel Bonnefoy, "Sucre noir" (Rivages)
- Yannick Haenel, "Tiens ferme ta couronne" (Gallimard)
- Philippe Jaenada, "La serpe" (Julliard)
- Charif Madjalani, "L'empereur à pied" (Seuil)
- Patricia Reznikov, "Le songe du photographe" (Albin Michel)
- Eric Vuillard, "L'ordre du jour" (Actes Sud)

Romans étrangers:
- Britt Bennett, "Le coeur battant de nos mères" (Autrement)
- Paolo Cognetti, "Les huit montagnes" (Stock)
- Eivind Hofstad Evjemo, "Vous n'êtes pas venus au monde pour rester seuls" (Grasset)
- Karl Geary, "Vera" (Rivages)
- Tessa Hadley, "Le passé" (Bourgois)
- Anna Hope, "La salle de bal" (Gallimard)
- Karl Ove Knausgaard, "Aux confins du monde" (Denoël)
- Francesco Pecorao, "La vie en temps de paix" (JC Lattès)
- Christoph Ransmayr "Cox ou la course du temps" (Albin Michel)
- Inge Schilperoord, "La tanche" (Belfond)
- John Edgar Wideman, "Ecrire pour sauver une vie, le dossier Louis Till" (Gallimard)