Portrait : Jérémie Guez, le prix du Polar SNCF dragué par le cinéma

Par @Culturebox
Mis à jour le 29/05/2013 à 17H37, publié le 29/05/2013 à 17H29
Balancé dans les cordes de Jérémie Guez © Editions La Tengo

Le Prix SNCF du polar 2013, qui se revendique comme le premier prix des lecteurs en France, a été décerné dans la catégorie roman à Jérémie Guez pour "Balancé dans les cordes" (La Tengo), deuxième livre de ce jeune auteur de 25 ans après "Paris la nuit". Rencontre.

Le troisième roman de Jérémie Guez sortira en novembre chez le même éditeur, La Tengo. Les droits d'adaptation au cinéma des deux ouvrages de Jérémie Guez ont été acquis par des sociétés de production françaises. Jean-Marc Pitte a rencontré le jeune auteur.

Reportage : JM Pitte, S.Agrabi, J-À BalcellsJM Pitte, S.Agrabi, J-À Balcells

https://videos.francetv.fr/video/NI_135345@Culture

Le Prix SNCF  du polar dans la catégorie bande dessinée a été décerné à "Un léger bruit dans le moteur" de Jonathan Munoz et Gaet's (Physalis) et le Prix SNCF  du polar dans la catégorie du Court métrage à "Kérozène" de Joachim Weissmann (Artémis Productions).

Créé il y a treize ans, le Prix SNCF  du polar est issu de trois présélections saisonnières établies en été, en automne et en hiver à l'issue des votes de milliers de voyageurs de la compagnie. Via les "trains du polar" et les "espaces polar" implantés dans les gares, les organisateurs indiquent avoir reçu 19.000 votes lors des trois vagues de 2013, contre 11.000 en 2012.

Balancé dans les cordes de Jérémie Guez, Editions La Tengo, 192 pages, 17 euros.
 
"Balancé dans les cordes" de Jérémie Guez