Indridason, Jo Nesbo et James Grady à l'affiche de "Quais du Polar" à Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/03/2016 à 15H23, publié le 02/03/2016 à 14H58
A l'affiche de Quais du Polar 2016

A l'affiche de Quais du Polar 2016

© France 3 / Culturebox

Les maîtres du polar scandinave, Arnaldur Indridason et Jo Nesbo, les Américains Richard Price et James Grady : 120 auteurs de 21 nationalités se retrouveront à Lyon, du 1er au 3 avril pour la 12e édition de "Quais du polar".

Ce festival, qui est devenu le rendez-vous incontournable du genre en France et en Europe, avec 70.000 visiteurs l'an passé, propose sur trois jours une programmation allant des lectures, conférences, projections, dédicaces à la visite de la collection criminalistique de l'Ecole Nationale Supérieure de la police.

Reportage: J. Sauvadon / S. Goldstein  / V. Bonnier

https://videos.francetv.fr/video/NI_643394@Culture


Le roman noir francophone est à l'honneur cette année grâce à 17 auteurs originaires de trois continents et cinq pays: Belgique, Canada, Gabon, Suisse et Togo. "On avait envie d'explorer l'ensemble du polar francophone et de faire connaître des auteurs moins connus en France, avec notamment une émergence de jeunes auteurs en Suisse", a déclaré Hélène Fishbach, directrice artistique de Quais du Polar, lors d'une présentation à la presse.

Nothomb, Despentes et le polar africain

"Pour la première fois, on parlera du polar africain", souligne-t-elle, notant la participation du Gabonais Janis Otsiemi, et du Togolais Kangni Alem. Viendront également des têtes d'affiche, comme Virginie Despentes ou Amélie Nothomb, dont le dernier roman le Crime du comte Neville emprunte beaucoup aux codes du polar.
 
Le polar britannique sera aussi mis en valeur avec un plateau de seize auteurs anglais, écossais ou irlandais, dont J.J Connolly ("X") ou James Oswald ("De mort naturelle"). "Nous souhaitons remonter aux origines du polar britannique, du Hercule Poirot d'Agatha Christie à Ian Fleming, en passant par Conan Doyle, et puis son renouveau avec un plateau de jeunes auteurs qui renouvellent le genre", poursuit Mme Fishbach.

Les 70 ans de Rivages/Noir

Cette édition sera également l'occasion de fêter les 30 ans de la mythique collection Rivages/Noir aux côtés de son éditeur François Guérif et d'une pléiade d'auteurs de la collection, dont David Peace (Rouge ou Mort), James Grady (Les Six jours du condor) et William Boyle, choisi pour être le n°1000 de la collection.
 
Cinq prix seront décernés: le prix des lecteurs pour un polar francophone, attribué en 2015 à Jérôme Leroy pour "L'ange gardien", le prix BD polar, le prix jeunesse polar, le prix polar en séries et enfin le prix du Polar Européen du Point.
Plus d'une vingtaine de projections sont programmées: notamment "Goldfinger" de Guy Hamilton, présenté par l'écrivain britannique Anthony Horowitz, ou "Millenium: Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes" de David Fincher, présenté par David Lagercrantz, auteur du quatrième tome.
 
Enfin la traditionnelle enquête dans les rues de Lyon conduira 10.000 détectives amateurs sur la trace d'une statue dérobée au musée gallo-romain.