14e édition des Quais du Polar : les coups de coeur des libraires lyonnais

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/04/2018 à 21H10, publié le 06/04/2018 à 21H05
Le choix des libraires lyonnais pour le festival "Quais du polar" 

Le choix des libraires lyonnais pour le festival "Quais du polar" 

© Culturebox

Durant trois jours, Lyon se transforme en terrain d'enquête grandeur nature où toutes les pistes mènent au crime. Du 6 au 8 avril 2018, le festival "Quais du Polar" embarque la capitale des Gaules dans une immense énigme policière et la ville entière joue le jeu. Auteurs, lecteurs, bibliothèques et librairies, tous les professionnels sont impliqués dans l'affaire.

La 14e édition éditiondes "Quais du polar" à Lyon est entièrement tournée vers la littérature italienne. Du vendredi 6 au dimanche 8 avril, la ville accueille toutes les stars de la littérature policière de quinze nationalités. Trois jours intenses de rencontres, dédicaces, lectures, et enquête dans les rues, que les professionnels préparent en amont. Très investis dans le festival, les libraires ont déjà quelques suggestions pour les amateurs du genre. La rédaction de France 3 Lyon est allée à la chasse aux informations et nous fait part des conseils des pros. 

Reportage : S. Boschiero  / S. Adam / L. Patouillard

1
"Le soleil des rebelles" de Luca Di Fulvio. Le choix de la Librairie l'Esprit Livre 
Publié chez Slatkine & Cie "Le soleil des rebelles" de Luca Di Fulvio raconte l'histoire du jeune prince Marcus II de Saxe. Alors qu'il est encore un enfant il assiste, impuissant, au massacre de toute sa famille. Seul rescapé de cette boucherie, Marcus ne doit son salut qu'à la jeune Héloïse, fille d'Agnès, la lavandière du village qui l'accueille sous son toit pour l'élever comme s'il était son fils. Le jeune nanti, rebaptisé Mikaël, devient alors un simple gamin mal vêtu, peu nourri et obligé de travailler. Luca di Fulvio retrace l'ascension paradoxale d'un petit prince qui va devoir apprendre dans la douleur comment devenir un homme. Julien Vallon, le libraire de L'esprit Livre rappelle que Luca Di Fulvio est un auteur qui vient du théâtre. Son écriture est très rythmée et orientée par les dialogues. Les scènes sont assez courtes avec peu de personnages et tout se passe par les dits mais aussi par les non-dits. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1214389@Culture


2
"Illusion tragique" de Gilda Piersanti. Le choix de la librairie Musicalame

Edité chez Passage en octobre 2017, le roman "Illusion tragique" de Gilda Piersanti raconte l'histoire du petit Mario (10 ans) qui observe depuis la terrasse de son immeuble son voisin du dernier étage, monsieur Ruper, un homme sans histoire qui vit seul et mène une vie rangée. Personne ne lui connaît la moindre relation, personne ne l’a jamais vu rentrer chez lui accompagné, et pourtant… Tous les soirs, Mario l’observe dans sa baignoire en train de coiffer et de savonner une très jolie jeune femme. Son ami Riccardo et lui ont décidé d’aller libérer la princesse, parce qu’il n’y a pas d’autre explication : monsieur Ruper l’a enfermée chez lui, elle est sa prisonnière ! La libraire Isabelle Maillot de la librairie Musicalame aime particulièrement ce roman car il a plein d'entrées différentes. L'écriture de Gilda Piersanti embarque immédiatement le lecteur. "Si vous le commencez le soir, c'est nuit blanche", prévient la professionnelle. 
 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1214399@Culture

3
"Dossier Kastor" de Catherine Fradier. Le choix de la librairie du Tramway

Publié au Diable Vauvert, "Le dossier Kastor" de Catherine Fradier plonge dans le terrorisme nucléaire. Une menace inédite qu'une enquêtrice spéciale va devoir démanteler. Elle navigue dans les eaux troubles de l'activisme écologiste, du terrorisme d'État et des mouvances radicales. Ecrit comme une série télé, le roman de Catherine Fradier tient en haleine son lecteur. "Le fin est incroyable, ça fait au moins dix que je n'ai pas vu une fin pareille, il fallait oser", assure  Romain Vachoux de la Librairie du Tramway
 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1214407@Culture

 

3
"L'étoile jaune de l'inspecteur Sadorski" de Romain Slocombe. Le choix du Bal des Ardents

Edité chez Robert Laffont en 2017, "L'étoile jaune de l'inspecteur Sadorski" de Romain Slocombe est une nouvelle enquête du sinistre et odieux inspecteur des Renseignements généraux. Il plonge cette fois-ci dans deux affaires criminelles en mai 1942. Au coeur de la seconde guerre mondiale, Léon Sadorski voit ses projets de vacances contrariés d'autant plus qu'il doit bientôt participer à la grande rafle du Vél' d'Hiv, exigée par les nazis et confiée à la police française. Un destin tragique menace désormais sa jeune voisine Julie Odwak, la lycéenne juive qu'il convoite en secret et dont il a fait interner la mère. Ce cinquantième roman de Romain Slocombe est de nouveau extrêmement addictif. "Malgré la noirceur du propos on est accroché, c'est très efficace", assure Fabienne Gantin de la Librairie Le Bal des Ardents
 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1214985@Culture