Au festival "Voix vives", le poète haïtien James Noël présente son anthologie

Par Christian Tortel
Mis à jour le 05/08/2015 à 18H32, publié le 03/08/2015 à 18H08
James Noël sur la tombe de Georges Brassens

James Noël sur la tombe de Georges Brassens

Le poète haïtien James Noël, invité à Sète au festival "Voix vives de Méditerranée en Méditerranée" (24 juillet – 1er août 2015) y a présenté son anthologie "Cheval de feu" (Le Temps des cerises) qui réunit six titres, dix ans après son premier ouvrage.

Parmi ses poètes de référence, il y a d'un côté Léo Ferré, pour la colère, et de l'autre Georges Brassens, pour la quiétude, à qui il est allé rendre visite…

Reportage : Christian Tortel, Jean-Pierre Magnaudet et Raël Moine

https://videos.francetv.fr/video/NI_486205@Culture

James Noël a 37 ans et son premier recueil de poésie a été publié il y a exactement 10 ans à Port-au-Prince (Haïti) aux éditions Farandole : "Poèmes à double tranchant / Seul le baiser pour muselière". Certains de ces premiers poèmes sont réunis avec d’autres dans l’anthologie présentée à Sète, au festival "Voix Vives" sous le titre "Cheval de feu", éditions Le Temps des cerises.
Son écriture fait la part belle à la sonorité de la langue, aux jeux de mots, aux associations inattendues, aux métaphores éruptives.
James Noël, hommage à Brassens

James Noël, hommage à Brassens

© France O

Nous l’avions rencontré dans le Sud d’Haïti dans la cité de Port-Salut où il a créé une résidence d’artistes "Les passagers des vents". Quelque temps après le séisme dévastateur qui frappa le pays (300.000 victimes le 12 janvier 2010), avec sa compagne, la plasticienne Pascale Monnin, il voulut "faire rencontrer les imaginaires du monde entier".

Depuis, il a été lauréat de la Villa Médicis à Rome et fondé la revue annuelle Intranqu’illités.
"Cheval de feu" de James Noël

"Cheval de feu" de James Noël

© France O
A l’automne, il réunit les textes de 72 poètes haïtiens vivants dans une anthologie publiée aux éditions Points.