Oserez-vous pousser la porte de La Musardine, seule librairie érotique de Paris?

Publié le 15/02/2018 à 18H13
La Musardine dans le 11e arrondissement de Paris

La Musardine dans le 11e arrondissement de Paris

© France 3 / Culturebox

Ce n'est pas parce que la Saint-Valentin 2018 est passée qu'il ne faut pas penser à la prochaine. L'occasion dé découvrir une librairie qui peut raviver les flammes. La Musardine dans le 11e arrondissement à Paris est la seule librairie érotique de la capitale. Un lieu où les plus grandes plumes, comme Apollinaire ou Henry Miller, côtoient Goitlib et des ouvrages, il est vrai, très osés.

Pas de panique, La Musardine a des allures de librairie comme les autres. Une devanture fuschia, une vitrine qui n'est pas cachée par un voile opacifiant. Rien de louche ni d'interdit. La Musardine est tout simplement une librairie spécialisée dans l'érotisme. Et cela depuis 23 ans. En en poussant la porte, vous allez vous trouver face à des rayons où  Appolinaire et ses "Oeuvres érotiques complètes" jouxte "S'occuper en t'attendant", un livre qui semble fleurer bon "50 nuances de Grey" signé d'une certaine Marion Favry... documentaliste dans l'enseignement secondaire !

Reportage France 3 Paris Île-de-France : D. Morel / P. Quiers / A. Sfez

https://videos.francetv.fr/video/NI_1186367@Culture

La Musardine librairie fondée en 1995 par Sophie Rongiéras est aussi une maison d'édition depuis 20 ans. Dirigée par Anne Hautecoeur elle décline l'érotisme sous toutes ses formes dans plusieurs collections. Ainsi celle des "Lectures amoureuses " dans laquelle se croisent Sade, Mac Orlan, Henry Miller ou Anaïs Nin a été un temps dirigée par Jean-Jacques Pauvert.

Si on peut trouver ici les "Contes interdits" de Jean de La Fontaine on pourra aussi croiser au rayon BD le "Pervers Pépère" de Gotlib et "Tu n'as rien à craindre de moi" de Joann Sfar. Un peu plus loin la collection Osez et ses conseils pour une sexuaklité décomplexée.

Dernière née, la collection Point G, avec un principe de base comme l'explique Anne Hautecoeur : "Ce ne sont que des femmes qui écrivent dans cette collection, mais libre à elles d'aborder tous les styles et toutes les thématiques possibles dans ce registre".

La Saint-Valentin 2018 est derrière nous, mais il reste plus de 360 jours avant la Saint-Valentin 2019.