"Mourir ? Plutôt crever !" : Siné ne lâche rien

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 03/12/2012 à 11H07
Siné

Siné

© SIPA

À 84 ans, Siné continue à dessiner chaque mois dans le journal éponyme que dirige son épouse, malgré la leucémie qui le touche. Toujours aussi virulent, il n'abandonne pas ses combats de toujours, face à la politique, au mensonge, à la guerre, et à la bêtise dans son ensemble.

https://videos.francetv.fr/video/NI_134609@Culture

Renvoyé en 2008 de Charlie Hebdo suite à un dessin jugé antisémite à propos de Jean Sarkozy, Siné ne se dégonfle pas et fonde donc avec sa femme Siné Hebdo, pour continuer à faire vivre en France un journal militant et "qui ne respecte rien", ce qu'aurait dû être Charlie Hebdo. 

Siné Hebdo périclite, mais l'homme n'abandonne jamais, et c'est en septembre 2011 que paraît le premier numéro de Siné Mensuel, qui se vend  à 50000 exemplaires. Un an après, malgré la maladie, Siné continue avec ses chats et ses dessins à s'attaquer violemment à ce qui le révolte, avec le recul nécessaire (et propre ?) à son grand âge.

Grand ami des Grolandais Gustave de Kervern et Benoît Delépine, il apparaît dans plusieurs de leurs films, et régulièrement dans l'émission de Canal+ Groland Magzine​, où il incarne Bernard-Henri Siné, parodie de Bernard-Henri Lévy. "Mourir ? Plutôt crever !" est également le titre d'un documentaire sur Siné, réalisé par sa belle-fille Stéphane Mercurio ("À côté", "Louise, son père, ses mères, ses sœurs et ses frères").