Louis Guilloux, de Sang Noir à Saint-Brieuc

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 04/02/2010 à 14H46
Louis Guilloux, de Sang Noir à Saint-Brieuc

Louis Guilloux, de Sang Noir à Saint-Brieuc

© Culturebox

Décédé en 1980 , l'écrivain breton Louis Guilloux est toujours présent à Saint-Brieuc. Une ville aimée, qui est omniprésente dans son oeuvre.

https://videos.francetv.fr/video/NI_479993@Culture

Ami de Malraux et de Camus,  Louis Guilloux était engagé politiquement. Son père cordonnier et militant socialiste lui transmettra très tôt une conscience politique. Né en 1899, Louis Guilloux exerce plusieurs métiers Il publie "la maison du peuple" en 1927. La même année, il signe la pétition contre la loi sur l'organisation générale de la nation pour le temps de guerre, qui abroge toute indépendance intellectuelle et toute liberté d'opinion. Son nom côtoie ceux d'Alain, Raymond Aron ou Jules Romains. En 1935, il devient secrétaire du 1er Congrès mondial des écrivains antifascistes. Deux ans plus tard, parait "sang noir" un roman considéré comme son chef-d'oeuvre. "Le Pain des Rêves", qu'il écrit pendant l'occupation, lui vaut le Prix du roman populiste en 1942. Il sera également récompensé du prix Renaudot en 1949 pour "Le Jeu de patience". Et enfin en 1967, du Grand Prix National des Lettres pour l'ensemble de son oeuvre. Louis Guilloux décédera à Saint-Brieuc le 14 octobre 1980.


Voir aussi sur Culturebox:
- "Il y' a 50 ans, Albert Camus entrait dans la légende"
- "
Le fonds Albert Camus à  Aix-en-Provence"