Les Pieds Nickelés reviennent !

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 18/11/2009 à 17H10
Les Pieds Nickelés reviennent !

Les Pieds Nickelés reviennent !

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_97587@Culture

On pensait Les Pieds nickelés enterrés, oubliés. Mais grâce à Stéphane Oiry, dessinateur et Trap, scénariste, les trois compères reviennent au rayon BD, plus de 100 ans après leur naissance en 1908 dans le magazine famillial L'Epatant, sous la plume de Louis Forton.

Très vite après leur première apparition dans le magazine, Les Pieds Nickelés rencontrent un énorme succès populaire en France. Un succès qui s'explique par le ton délibérément  contestataire de l'auteur dont les trois héros contrastent avec les personnages en vogue jusqu'alors (Bécassine, Lizette). Forton utilisera notamment un langage souvent proche de l'argot. C'est le cas pour le nom de ces trois personnages : "Croquignol" signifie beau, mignon, un "filochard" est un fuyard, et une "ribouldingue", une fête organisée quand un  méfait s'est bien terminé. Exemple aussi dans les dialogues: "Sans compter que le garçon au seul aspect de nos fioles distinguoches, nous a pris pour des gonciers tout c'qui se fait d'plus rupin, la créme du persil quoi !". Avec un tel langage et des personnages magouilleurs, noceurs, buveurs, la BD fut même bannie par l'église catholique ! Cela n'empêcha pas les lecteurs de braver l'interdiction. Les Pieds Nickelés fut certainement une des premières BD politiquement incorrecte, on se demande même si  elle possède un pendant contemporain. Il était temps que Croquignol, Filochard, et Ribouldingue reviennent !

Plus d'infos sur les Pieds Nickelés :
> Site d'un fan des Pieds Nickelés : matthieu.chevrier.fr
> Les Pieds Nickelés vus par l'académicien Jean Tulard sur le site canalacademie.com