Les derniers jours de Stefan Zweig au Brésil selon Laurent Seksik

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 08/01/2010 à 14H34
Les derniers jours de Stefan Zweig au Brésil selon Laurent Seksik

Les derniers jours de Stefan Zweig au Brésil selon Laurent Seksik

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_96821@Culture

Dans son livre "Les derniers jours de Stefan Zweig" Laurent Seksik raconte de façon romancée et très bien documentée les derniers mois de l'immense écrivain autrichien en exil à Pétropolis, au Brésil où il a mis fin a ses jours, avec sa femme en 1942.

Stefan Zweig décide de quitter l'Autriche au moment de l'arrivée d'Hitler au pouvoir en Allemagne en 1934. Il part dans un premier temps pour l'Angleterre et change  de nationalité. Mais vient le temps de l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne nazie (l'Anschluss), puis la guerre. L'écrivain choisit alors de ne plus vivre en Europe, en s'exilant à New-York puis au Brésil. Une fuite sans retour, son esprit restant a jamais hanté par la barbarie nazie, et la réalité d'une Europe et d'un monde  qui ne seront  plus jamais les même à cause de la guerre

L'auteur de cette biographie romancée, Laurent Seksik, a voulu montrer une autre facette,  très humaine, de l'un des auteurs les plus lus et traduits au monde, celle  d'un être  fragile et complexé. Ecrivain et médecin, Laurent Seksik est fasciné par l'oeuvre de Stefan Zweig depuis sa jeunesse, il lui a même dédié sa thèse de fin d'étude de médecine à l'âge de 25 ans.

Voir aussi le blog de Laurent Seksik qui présente de précieuses photos et documents d'époque sur la vie Stefan Zweig.