Le prix Gondecourt à Charles Enderlin pour "Un enfant est mort"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 10/11/2010 à 10H47
Le prix Gondecourt à Charles Enderlin pour "Un enfant est mort"

Le prix Gondecourt à Charles Enderlin pour "Un enfant est mort"

© Culturebox

Charles Enderlin s'est vu remettre le prix Gondecourt 2010 pour son livre "Un enfant est mort". Cette distinction récompense chaque année un travail d'investigation journalistique. Parmi les précédents lauréats : Denis Robert pour l'affaire Clearstream, Pierre Ballester pour "Les secrets de Lance Armstrong", et Bernard Godin pour "Le secret des Mulliez".

https://videos.francetv.fr/video/NI_121941@Culture

Charles Enderlin est correspondant pour France 2 à Jérusalem depuis 1981. Il y a dix ans, il s'est retrouvé au coeur d'une polémique, accusé de manipulation par des milieux pro-palestiniens. Il venait de réaliser un reportage avec son cameraman  Talal Abou Rameh sur un père palestinien protégeant son enfants de tirs échangés entre l'armée israélienne et les forces de sécurité palestiniennes, à Gaza. Le petit garçon, Mohamed, finissait par mourir. La balle meurtrière venait du côté israélien. Le livre de Charles Enderlin raconte les dix années de polémiques qui ont suivi, et décortique les faits et les dire qui ont mis en cause son impartialité journalistique.

A voir aussi sur Culturebox :
> Manon Loizeau filme "La malédiction de naître fille"
> "Gaza 2010", regards sur une terre meurtrie, par Kai Wiedenhöfer
> Le photojournaliste James Nachtwey expose à Lyon