Le Havre : Une dictée césairienne pleine de Parakimomènes

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/01/2013 à 18H33, publié le 28/01/2013 à 17H42
Une dictée pleine de pièges

Une dictée pleine de pièges

© France Ô/culturebox

Le 2e festival littéraire "Le goût des autres" au havre rendait hommage à Aimé Césaire. pour l'occasion, le public a pu se prêter à l'exercice de la dictée. Et une dictée césairienne est remplie de "victoires proditoires", de "trahison tabide" etc.

« Les mots aimés d’Aimé », titre d’une dictée césairienne. Elle commence ainsi : « Me voici au Havre, ville plate, étalée. Homme libre un peu hâve, j’use d’un français bien à moi, recréé à ma mesure et selon mes ambitions. » Après, ça se corse… car l’orthographe, c’est difficile. Avec les mots de Césaire en plus. Le supplice devient un jeu pour un public de passionnés, réunis pour la première fois au festival Le Goût des mots, au Havre.

Reportage: Christian Tortel, Leïla Zellouma, Bernard Blondeel, Harold Horoks

https://videos.francetv.fr/video/NI_143493@Culture

Interview: David Alliot, spécialiste de Césaire
Interview Kettly Mars, écrivaine
Interview Patrice Louis, auteur de la « dictée Césaire »