Le festival la Forêt des Livres devient "Les écrivains chez Gonzague Saint Bris"

Mis à jour le 20/06/2018 à 15H43, publié le 20/06/2018 à 15H37
Gonzague Saint-Bris en août 2015 célébrait les 20 ans de la Forêt des Livres devant le célèbre Chalet des chasseurs. 

Gonzague Saint-Bris en août 2015 célébrait les 20 ans de la Forêt des Livres devant le célèbre Chalet des chasseurs. 

© GUILLAUME SOUVANT / AFP

Un an après le décès du journaliste et écrivain Gonzague Saint Bris dans un accident de voiture, la manifestation littéraire annuelle qu'il avait créée en Touraine, la Forêt des Livres, va renaître. Elle s'appellera désormais "Les écrivains chez Gonzague Saint Bris".

Le rendez-vous annuel des "Ecrivains chez Gonzague Saint Bris" remplacera La Forêt des Livres, "en conservant le caractère d'une fête populaire, culturelle et ouverte à tous" le dernier dimanche d'août, a indiqué l'association organisatrice.

Plus d'une trentaine d'auteurs

Le Chalet des chasseurs à Chanceaux-près-Loches (Indre-et-Loire), dont il avait fait l'épicentre de la Forêt des Livres, doit accueillir le 26 août prochain plus d'une trentaine d'auteurs de métier, ou venus du monde du spectacle, de la science, ou des affaires.
L'atmosphère de la Forêt des livres en 2017.

L'atmosphère de la Forêt des livres en 2017.

© Jean Michel Nossant/SIPA
Comme durant La Forêt des Livres, les auteurs invités dédicaceront leurs oeuvres sous les platanes centenaires devant le Chalet des chasseurs. "Les livres sont issus des arbres, il fallait que les écrivains reviennent avec l'hommage de leurs feuilles", justifiait Gonzague Saint Bris.

Boris Cyrulnik, Jean-Marie Rouart, Irène Frain

Parmi les auteurs invités figurent notamment le comédien Richard Bohringer, le chanteur Cali, les anciens patrons de France Télévisions Patrick de Carolis, et d'Arte Jérôme Clément. Ou encore Boris Cyrulnik, Tristane Banon, Irène Frain, Axel Kahn, Loïk Le Floch-Prigent, la chorégraphe Marie-Claude Pietragalla, la journaliste et chroniqueuse Natacha Polony, Patrick Poivre d'Arvor, Yann Queffélec, Jean-Marie Rouart ou Thomas Sotto...

Chaque dernier dimanche d'août, Gonzague Saint Bris faisait de son Chalet des chasseurs une annexe de Saint-Germain-des-prés : il y recevait, à un jet de pierre du château familial, le gotha de la république des lettres françaises tandis que se pressaient des milliers de visiteurs dans le petit village de Chanceaux-près-Loches.
Gonzague Saint Bris entouré, en 2012, par Marisol Touraine et Michel Rocard.

Gonzague Saint Bris entouré, en 2012, par Marisol Touraine et Michel Rocard.

© ALAIN JOCARD / AFP

Le chalet devient une maison d'écrivain

Les frères de Gonzague Saint Bris, décédé le 8 août dernier, ont décidé de faire de ce chalet une maison d'écrivain. Elle sera centrée, comme le souhaitait l'auteur des "Vieillards de Brighton" (Grasset, Prix Interallié 2002), sur "le développement, la promotion et la sauvegarde de la création artistique contemporaine et la sauvegarde de l'écriture et de l'édition (...) dans la Touraine de Rabelais, de Ronsard, de Vigny et de Balzac".