"Trois fois la fin du monde" de Sophie Divry où l'histoire revisitée d'un Robinson Crusoé

Par Myriam Figureau / Lamia Coulibaly @Culturebox
Mis à jour le 08/10/2018 à 10H17, publié le 05/10/2018 à 17H11
Sophie Divry, auteur de "Trois Fois la Fin du Monde" 
	 

Sophie Divry, auteur de "Trois Fois la Fin du Monde" 

 

© Capture d'écran France 3 / Culturebox

La rentrée littéraire 2018 est florissante cette année, avec près de 576 ouvrages, dont 381 fruits d'auteurs français. Parmi eux, la romancière lyonnaise Sophie Divry qui revient avec un cinquième roman, "Trois fois la fin du monde". L'histoire revisitée d'un Robinson Crusoé, une ode à la nature.

Après son hilarant "Quand le Diable sortit de la Salle de Bains" sur les mésaventures d'une jeune-femme sans travail et le très remarqué "La Condition Pavillonnaire" sur la condition féminine au travers d'une Madame Bovary moderne, Sophie Divry nous présente "Trois fois la fin du monde" aux éditions Noir sur Blanc.

Reportage France 3 Grand Lyon: M. Figureau / D. Pajonk / S. Trentesaux
Rentrée littéraire : Sophie Divry

Son nouveau roman nous raconte l'histoire de Joseph, emprisonné suite à un braquage, qui découvre l'extrême violence de la prison. Survient une catastrophe nucléaire. Joseph va alors se retrouver tout seul dans la partie sud de la France irradiée et évacuée. Il va devoir s'inventer une vie de Robinson. Ce n'est pourtant pas un roman post apocalyptique mais un récit sur la difficulté de vivre avec les autres et aussi l'enfer de se retrouver seul. A travers l'écriture de Sophie Divry, on se retrouve dans la tête de Joseph, partageant ses doutes, ses émotions, sa liberté retrouvée... qui peut ressembler à une nouvelle prison. 
"Trois fois la fin du monde" de Sophie Divry

"Trois fois la fin du monde" de Sophie Divry

© Capture d'écran France 3 / Culturebox
Pour pour camper le rôle de Joseph et raconter sa relation avec un mouton, Chocolat, rescapé lui aussi, Sophie Divry a passé plusieurs journées en compagnie d'un couple d'éleveurs de brebis du Rhône. Un roman qui a nécessité trois ans de travail, de recherche et de réflexion.
 

Ce qui m'intéresse quand j'écris c'est la densité ; je pense que les gens comprennent vite. Je pense que les phrases doivent être comme des parfums qui répandent un gaz plus fort et que les mots... Je cherche à la fois la beauté et la force émotionnelle et non pas juste une description de la nature"

Sophie Divry 

"Trois fois la fin du monde" est d'une force poétique remarquable, d'une tension permanente et d'une justesse psychologique saisissante qui rendent ce roman crépusculaire impressionnant de maîtrise.


Sophie Divry est née en 1979 à Montpellier et vit à Lyon. Elle a signé chez Notabilia trois romans, dont deux très remarqués, La Condition pavillonnaire (2014) et Quand le Diable sortit de la salle de bain (2015), ainsi qu’un essai Rouvrir le roman (2017).

"Trois Fois la Fin du Monde" de Sophie Divry 
(Editions Notabilia - 16 €)