"Tenir jusqu'à l'aube" de Carole Fives : le quotidien précaire d'une mère célibataire

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/10/2018 à 10H01, publié le 07/10/2018 à 16H09
Carole Fives

Carole Fives

© France 3 / Culturebox

Carole Fives est l'un 381 auteurs français de la rentrée littéraire de cet automne. "Tenir jusqu'à l'aube" (Gallimard), son quatrième roman, décrit la situation grave d'une femme élevant seule son enfant dans une grande précarité. Rencontre.

Carole Fives, 46 ans, est romancière, vidéaste et aussi auteur d’ouvrages pour la jeunesse. Elle vient de publier son quatrième roman intitulé "Tenir jusqu'à l'aube" chez Gallimard (L'Arbalète). Elle y brosse le portrait d'une jeune femme "piégée" - le mot est de l'auteur - dans sa situation de mère qui vit seule avec son fils dans une profonde précarité. 

Précarité extrême

Mon héroïne, je l'ai mise dans une situation où elle ne peut pas s'en sortir. Ce n'est pas normal qu'elle tombe dans cette précarité économique, ce n'est pas normal qu'elle ne puisse plus travailler, qu'elle ne puisse plus circuler ; elle est vraiment aux abois. C'est un piège qui se referme sur elle, un piège de la monoparentalité qui se referme sur beaucoup de femmes aujoud'hui".

Carole Fives
Le roman fait écho à notre société actuelle où la monoparentalité va souvent de pair avec une précarisation subie par de nombreuses femmes. Que reste-t-il ? La nuit, qui devient pour notre héroïne (qui n'a pas de nom) l'espace de la liberté retrouvée. Mais pour combien de temps ? Et surtout, jusqu'où peut aller cette évasion ? Carole Fives raconte tout, la culpabilité des mères célibataires, la solitude, le manque d'argent et de perspective. 

Reportage France 3 Grand Lyon: M. Figureau / M. Robert  / F. Bernès
Rentrée littéraire : Carole Fives
"Tenir jusqu'à l'aube", Carole Fives l'a écrit d'un jet, en quelques mois, avant d'entamer un long travail de ré-écriture et de dépouillement. Un roman d'une écriture vive, avec le regard aiguisé. Carole Fives, est une fine portraitiste de la famille contemporaine.

Carole Fives a déjà publié trois romans, "Que nos vies aient l’air d’un film parfait", "C’est dimanche et je n’y suis pour rien", "Une femme au téléphone", et un recueil de nouvelles, "Quand nous serons heureux".
 
L'histoire 
"Et l'enfant ? Il dort, il dort. Que peut-il faire d'autre ?" Une jeune mère célibataire s'occupe de son fils de deux ans. Du matin au soir, sans crèche, sans famille à proximité, sans budget pour une baby-sitter, ils vivent une relation fusionnelle. Pour échapper à l'étouffement, la mère s'autorise à fuguer certaines nuits. À quelques mètres de l'appartement d'abord, puis toujours un peu plus loin, toujours un peu plus tard, à la poursuite d'un semblant de légèreté.  Comme la chèvre de Monsieur Seguin, elle tire sur la corde, mais pour combien de temps encore ?
"Tenir jusqu'à l'aube" de Carole Fives

"Tenir jusqu'à l'aube" de Carole Fives

© France 3 / Culturebox
"Tenir jusqu'à l'aube", Carole Fives
(Collection L'arbalète/Gallimard, Gallimard - Prix 17 euros)
 
Prochain rendez-vous de la rentrée des auteurs en Auvergne-Rhône-Alpes
Jeudi 22 novembre à Bourgoin-Jallieu
Médiathèque Départementale de l’Isère
Territoire de la Porte des Alpes
18 avenue Frédéric Dard
10h : rentrée des auteurs et illustrateurs jeunesse